Commune de Dori : de multiples infrastructures en perspective

0
monument-Arba-Diallo
Dans le cadre de la mise en œuvre du programme d’urgence pour le Sahel( PUS-BF), la commune de Dori verra dans les jours à venir la réalisation de plusieurs infrastructures dans divers secteurs d’activités.

 

Les procédures entrant dans le cadre de la réalisation des infrastructures au profit de la commune de Dori ont pris fin. Bientôt, ce sera le début effectif des travaux. Ainsi dans le domaine de l’éducation, la commune bénéficiera de 07 infrastructures. Il s’agit de la réhabilitation de 6 infrastructures scolaires endommagées par les intempéries avec le temps et la construction d’un Collège d’Enseignement Général (CEG) à Katchirga localité située à 18km de Dori. Cet établissement secondaire facilitera, l’apprentissage des élèves qui seront proches des parents dans les villages de l’Est de la commune.

Dans le secteur des infrastructures routières, le village de Kodjolaye localité située à 21km de Dori bénéficiera d’un ouvrage de franchissement pour faciliter la mobilité des populations. A cela s’ajoute la réalisation de 3km supplémentaires de voies latéritiques dans la ville de Dori. Pour ce qui est du domaine de la communication, ce programme permettra de construire un nouveau siège pour la Radio Municipale de Dori.

Toutes ces infrastructures seront réalisées dans le cadre du Programme d’Urgence pour le Sahel afin de bénéficier des procédures accélérées.

En rappel, c’est dans l’objectif de contribuer à l’amélioration de la sécurisation des personnes et des biens dans le Sahel, que le gouvernement a décidé de la mise en place du Programme d’urgence pour le Sahel (PUS-BF) pour la période 2017-2020. Ce programme vise à améliorer l’accès aux services sociaux de base et la résilience des populations, améliorer la gouvernance administrative locale et de renforcer la sécurité des populations et des biens.

Le PUS-BF concerne la région du Sahel étendue à quatre communes frontalières avec un coût global estimé à plus de 455 milliards de F CFA, soit plus de 88 milliards de F CFA pour 2017 et plus de 336 milliards de F CFA pour 2018-2020.

 

M’pempé Bernard HIEN

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.