Commémoration du 11 décembre 2019 au Sahel: Une célébration qui rime avec des déplacés internes

0

À l’instar des autres régions du Burkina, la région Sahel a célébré le 59e anniversaire de l’accession du Burkina Faso à la souveraineté nationale et internationale de façon sobre à Dori. Une célébration qui a connu la décoration de 71 agents dévoués au travail bien fait et un don de vivre aux personnes déplacées.

Le 59e anniversaire de l’accession du Burkina Faso à la souveraineté nationale et internationale a été célébré de façon sobre à Dori. Une célébration sobre, mais lourd de sens selon le gouverneur de la région du sahel Salfo Kaboré, car c’est un moment chargé d’émotion et un moment privilégié pour appeler à l’unité et à la cohésion sociale. « Cent ans de la création du Burkina : devoir de mémoire et engagement patriotique en vue de la consolidation de l’État nation » ,c’est le thème choisi pour la célébration de la fête.

Et pour consolider cet État nation, le gouverneur invite à la restauration de l’autorité de l’État, à bannir à jamais la stigmatisation tout en cultivant le dialogue inter religieux et culturel et invite la population à la collaboration avec les forces de défense et de sécurité. Il faut le rappeler depuis 2015 le pays des Hommes intègres est confronté à des attaques terroristes. Le gouverneur a indiqué qu’hier nuit (le 10 décembre) le chef de Kelbo une commune de la province du soum a été assassiné par des individus non identifiés.

Tout en dressant le bilan des attaques terroristes au Sahel, il souligne que 709 écoles, 33 formations sanitaires sont fermées avec la destruction de plusieurs édifices publics et plus 160.000 personnes déplacées internes. Tout en ayant une pensée pieuse pour les victimes des attaques terroristes, le gouverneur se dit convaincu que le pays ne sombrera pas dans le chaos, car aujourd’hui comme hier la culture de la défaite ne fait pas partie des valeurs sociétales du peuple Burkinabè.

Le 11 décembre rime aussi avec des décorations et pour la circonstance 71 agents dévoué au travail bien fait ont été récompensés. 11 pour l’ordre étalon,24 à l’ordre de mérite Burkinabè,20 médaillés d’honneur des collectivités locales et 15 à l’ordre spécifique. Pour ces récipiendaires au-delà de la joie qui les animent, c’est une invite à la persévérance, à l’abnégation et la rigueur. L’autre moment de la cérémonie, c’est la remise des vivres aux personnes déplacés. C’est un don composé de sacs de riz, des bidons, d’huiles et des nattes. Le geste est de la fédération burkinabè de football.

Inoussa ZONGO (correspondant)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.