Cinéma : un mini FESPACO à Banfora

0
Cinéma- Mini- festival –du- cinéma- africain- à- Banfora

Le mini FESPACO s’est tenu du 05 au 10 avril 2019 à Banfora dans la région des cascades. L’objectif de ces activités était de permettre aux populations de cette ville de profiter aussi de la 19e du FESPACO, qui s’est tenue du 23 février au 04 mars 2019 à Ouagadougou. Durant une semaine la ville des cascades était en effervescence.

C’est l’esplanade de la nouvelle mairie de Banfora qui a servi de cadre pour le mini festival panafricain et de la télévision de Ouagadougou. La célébration a été organisée par IWILI Communication en collaboration avec la mairie de Banfora. Au cours de ce festival, les films primés au FESPACO ont été projetés au bénéfice des festivaliers. Pour l’occasion, un panel a été organisé par les acteurs du monde du cinéma et de l’audiovisuel. Le thème retenu était : « état des lieux du cinéma et de l’audiovisuel dans la région des Cascades : Enjeux et perspectives ». Aussi les festivaliers ont pris part aux expositions foires, stands d’animation.

Fatoumata COULIBALY, promotrice culturelle à Banfora, souligne qu’il y a beaucoup d’activités sur le plan national mais rien ne se passe à Banfora. Après Ouagadougou, Bobo Dioulasso organise et cela fait 30 ans que la biennal du cinéma africain se fête à Bobo. C’est sans doute cette raison qui l’a poussé à entrer en contact avec le délégué général du FESPACO, afin que cette fête du cinéma ait lieu à Banfora. Cette initiative devra permettre d’attirer plus de visiteurs à Banfora tels que les touristes qui arrivent pour la cause et cela permettra le développement du tourisme, de l’hôtellerie et de l’art culinaire.

Cependant, les organisateurs n’ont pas manqué de signaler quelques difficultés. « l’organisation à Banfora n’est pas simple pour la simple raison que quand on dépose un papier pour sponsoriser, on te donne des rendez-vous sans cesse or c’est en s’entraidant qu’on peut développer la cité. Certains pensent qu’en donnant quelques chose on va détourner or on injecte tout cela dans l’organisation et cela entre aussi dans le développement de la région » a expliqué le comité d’organisation. « Dans l’avenir nous souhaitons que les gens puissent adhérer à cette fête afin qu’elle soit grandiose » tel est le cri de cœur du Comité d’organisation.

Aristide Nombré( correspondant)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.