Changements climatiques dans le Nahouri : une table ronde pour partager des expériences

0
Changements- climatiques -dans- le-Nahouri – une- table- ronde – pour- partager –des- expériences

L’association GA MO WIGNA, la nature c’est la vie de Pô a organisé les 15 et 16 novembre 2019 à Pô, dans la Province du Nahouri, une table de concertation régionale en résilience climatique. cette rencontre qui a regroupé les acteurs intervenant dans le domaine de l’environnement et la gestion des ressources naturelles et les leaders d’opinions avait pour objectif de partager les expériences sur les bonnes pratiques en matière d’adaptations et de résiliences des communautés aux effet néfastes du changement climatique. C’est la conseillère technique du Gouverneur de la Région du Centre-Sud Madame Josée Laurence ZOUGRANA/OUEDRAOGO, qui a présidé la rencontre de Pô.

Dans le cadre de la conduite de sa mission de protection de l’environnement, et du développement durable dans le Nahouri et surtout la réhabilitation du Parc National KABORE Tambi ( PNKT), l’association GA MO WIGNA de Pô, « la nature c’est la vie » a réalisé des stages d’échanges interculturels dans son programme de coopération et des projets de développement au profit des populations de la région du Centre-Sud en partenariat avec le comité de Solidarité/Trois Rivières. Cette collaboration a abouti à la mise en œuvre d’un projet dénommé : « Comprendre, agir, s’adapter : un plan d’action concertée pour augmenter la résilience des populations du Nahouri face aux changements climatiques ».

Cette session de la table de concertation régionale avait donc pour objectif de partager les expériences réussies en matière d’adaptation et de résilience, face aux effets du changement climatique. Pendant deux jours les participants ont échangé autours des communications suivantes : la situation des ressources forestières de la région du centre-Sud selon les résultat du second inventaire forestier national ; les résultats du rapport carbone du projet an2 ; le bilan du projet et les perspectives 2020-2023 ; la diversité démographique et de résilience aux changement climatique des populations dans un contexte d’insécurité ; les opportunités et les mécanismes de financement vert au niveau international et au Burkina et enfin les enjeux de la valorisation des produits forestiers non ligneux au Burkina : cas de la boutique bio.

Des communications que le Maire de la Commune de Guiaro, Jonas YOGO, a au nom des collectivités apprécier à leur juste valeur, car les bonnes pratiques en matière d’adaptation et de résilience des communautés surtout celles riveraines du Parc National KABORE Tambi aux effets du changement climatique sont connues et pourront être prises en compte dans la planification locale. La conseillère technique du Gouverneur de la Région du Centre-Sud Madame Josée Laurence ZOUGRANA/OUEDRAOGO qui a présidé la rencontre a dit toute sa satisfaction pour la tenue de cette rencontre, car les échanges ont été fructueux, tous les acteurs intervenant dans le domaine de l’environnement et la gestion des ressources naturelles se sont engagés à être des relais auprès des populations pour les sensibiliser à intégrer le phénomène de changement climatique dans leur comportement quotidien et à diffuser les informations sur les changements climatiques.

Abdoul Karim DOGMALE (correspondant)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.