Burkina Faso: l’insécurité a occasionné 486 360 personnes déplacées internes

0
Burkina –Faso- l'insécurité – a- occasionné -486 360 –personnes- déplacées -internes

Hélène Marie Laurence Ilboudo/Marshal ministre de la femme, de la solidarité nationale, de la famille et de l’action humanitaire a fait, lors de la conférence de presse du gouvernement, le 17 octobre 2019, le point de la situation des déplacés internes (PDI) et a décliné le plan d’urgence et d’action du gouvernement en faveur de ces déplacés.

Selon la ministre, à la date du 02 octobre 2019, l’insécurité a affecté plus de 800 mille personnes. 486 360 personnes déplacées internes(PDI) sont enregistrées et reparties dans toutes les 13 régions du pays. Les zones les plus touchées sont les régions du Centre-Nord avec 270 476 personnes déplacées internes soit 55,61% suivie de la région du Sahel : 160 741 PDI soit 33,05% ; du Nord : 31 998 PDI soit 6,58%, de l’Est : 10 293 PDI soit 2,12% et enfin de la Boucle du Mouhoun avec 8 577 PDI soit 1,77%.  » A en croire ces données, le centre Nord notamment Kaya est la région qui regorge de plus de personnes déplacées internes. « La situation humanitaire est loin de s’améliorer », a-t-elle confié après avoir présenté les chiffres et les efforts déployés dans la gestion de cette situation.

Par ailleurs, « le nombre pourrait dépasser en décembre 600 000 déplacés, si la tendance se poursuit » analyse la ministre. Aussi, des catastrophes naturelles telles que les inondations et les vents violents ont été enregistrées dans quelques localités du pays faisant environ 13 000 personnes sinistrées. Pour ce qui est des données relatives aux personnes ayant reçu une assistance, elle poursuit en déclarant.

« Grâce aux 4 sites mis en place par le gouvernement pour héberger les PDI, (les camps de Barsalogho, Foubé, Pensa et Kelbo ; deux autres camps sont en cours d’aménagement. Ce sont les camps de Pissila et Titao) ». 38 322 personnes déplacées internes (PDI) ont bénéficié d’une assistance en vivres ; 38 000 ménages ont bénéficié de tentes familiales, de tarpaulins et de cash transfert pour les abris (Dablo, Barsalogho, Kelbo, Pensa, Gorum-Gorum, Djibo, Dori, Arbinda, Koutougou, Boussouma, Pissila, Foubé etc.), 58 265 ménages ont reçu une dotation en matériel de survie et de kits d’hygiène.

C’est pourquoi, parmi les défis, et tout en magnifiant la solidarité envers ces personnes en détresse, le ministre note la cohésion sociale, la mobilisation des ressources, la coordination des interventions (plusieurs acteurs étant en mouvement auprès des déplacés), pour plus d’impact et pour orienter les actions selon les besoins du terrain. 40 000 ménages ont également reçu des appuis pour les articles essentiels ménagers. 176 500 personnes ont bénéficié des interventions dans le secteur de l’eau-hygiène-assainissement. 650 000 personnes ont accès aux soins médicaux et services de santé. 5 000 personnes ont reçu des cartes nationales d’identité burkinabé.

En somme, l’assistance alimentaire et en matériel de survie apportée par le gouvernement burkinabè s’élève à plus de 2 milliards 155 millions de FCFA .

Mireille Bailly

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.