Blaise, candidat imaginaire ?

0
Blaise-compaoré-CDP-crise
Pathétique et ridicule ! Blaise Compaoré s’est forgé une marque de scribe tropical. Après ses lettres au Président Roch Kaboré, il a marqué l’anniversaire de la mort de Sankara par une série de correspondances au CDP, pour rappeler que ce parti est bien sa propreté privée. Le Burkina fait l’objet d’incursions armées sanglantes, le peuple en souffrance mais son président déchu n’a yeux que pour les échéances de 2020. Quel dommage, À l’heure où le Burkina est englué dans un long combat contre les groupes terroristes, que son ancien président n’aide pas avec plus de dignité et de courage à trouver des solutions. 

Aucun bloc du CDP ne sortira gagnant de cette cacophonie totale orchestrée par le ‘’fondateur’’ du parti qui a juste besoin de narguer et de distraire les burkinabè. Sorti de sa réserve, l’activisme de Blaise ne vise qu’à occulter la Sankaramania qui s’est emparée du Faso. Après avoir été la risée de toute l’Afrique, Blaise a rejoint la Côte d’Ivoire en se prévalant d’une seconde nationalité. A défaut de se cacher carrément dans la forêt, Blaise Compaoré gagnerait à se faire discret.

La page Blaise Compaoré est tournée depuis 2014 mais l’intéressé feint de ne pas le savoir. Nous espérons qu’il aura la même verve pour répondre à la justice de son pays. Notre peuple a la maturité politique, de comprendre que Blaise ne devra plus jamais jouer un rôle politique majeur au Burkina. Pour faire honneur à la fonction qui a été la sienne, Blaise peut tout simplement se reconvertir en pasteur ou en planteur chez le voisin ivoirien.

Ag Ibrahim Mohamed

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.