Audience: des anciens présidents de l’Assemblée nationale  en visite chez Bala Sakandé

0
Assemblée-Nationale-Burkina-anciens-président-visite-nouveau-président
Ce lundi 13 janvier 2020, le président de l’hémicycle burkinabé a reçu en audience ses aînés, tous anciens présidents de l’Assemblée nationale burkinabé. A la suite des anciens présidents de l’Assemblée Nationale, l’ambassadeur Français au pays des hommes intègres, Luc Hallade a aussi été reçu par Alassane Bala Sakandé.

 

Moussa Sanogo président de la chambre des représentants (1999- 2002), Bongnessan Arsène Yé président de l’Assemblée Nationale ( 1992-1997) ; Mélégué Traoré président de l’Assemblée Nationale (1997-2002) , Soungalo Appolinaire Ouattara président de l’Assemblée Nationale (2012 – 2014) ; ce sont ces anciens présidents d’Assemblée Nationale qui ont été reçu en audience par Bala Alassane Sakandé.

Selon Melegué Traoré, porte-parole des anciens, le travail que fait M.Sakandé est une continuité de ce qu’ils ont commencé. « Il a souhaité que nous lui donnons notre avis sur l’ensemble de ses actions. Mais aussi que nous lui prodiguons des conseils et faisons des recommandations éventuelles par rapport à sa gestion des choses » a affirmé M.Traoré. Et d’ajouter qu’ils n’ont qu’un seul message à l’endroit du PAN, celui de lui rassurer leur constante disponibilité en tant que deuxième personnalité importante de l’État.

Luc- Hallade-Bala sakandé

A la suite des anciens présidents d’Assemblée Nationale, Bala Alassane Sakandé a reçu Luc Hallade, ambassadeur de France au Burkina Faso. Au sortir de l’audience, il a signifié que c’est sa toute première visite de courtoisie au Président de l’Assemblée Nationale. « nous avons parlé de plusieurs sujets importants bilatéraux mais aussi de la coopération parlementaire entre la France et le Burkina Faso » a t’il laissé entendre. En ce concerne la question sécuritaire Luc Hallade a précisé que : »nous avons parlé des possibilités de renforcer la présence des forces de sécurité intérieur sur le terrain, dans les zones difficiles ». Luc Hallade et le président Sakandé ont aussi évoqué la question électorale notamment en ce qui concerne le déroulement des élections, les conditions d’organisation, de financement.

Wendemi Annick KABORE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.