Association Wendkouni : « Le développement de l’Afrique passe par la formation » Hermann Sawadogo, président de l’association

0

 

Du 23 au 25 juillet s’est tenu à l’Université de Ouagadougou des programmes de formations professionnelles aux métiers polyvalents organisés par l’association WendKouni pour le développement de l’Afrique. L’objectif de ces formations de masse aux profits des étudiants étaient de transformer le Burkina Faso en pays développé à l’exemple de la Chine et de l’Amérique.

Transformer le Burkina Faso en Chine ou Amérique d’ici 65 ans est le défi que s’est lancé le pasteur Herman Sawadogo, révérend, formateur, Chercheur fondateur de l’association Wendkouni. C’est dans la conscience propre qu’il a organisé ses formations pour apporter un plus à la formation estudiantine qui selon le pasteur, est insuffisante.

Des modules de formations dans divers domaines ont été dispensés aux étudiants, notamment, dans l’agriculture, l’élevage, l’énergie solaire, la panification, la fabrication de pommades. Il a estimé que dans un contexte critique comme celui du chômage que traverse la jeunesse burkinabè, des formations de ce genre sont vivement à encourager et à renouveler.

Avec un parcours et des expériences assez lourds en formations, le pasteur dit avoir consacré toute sa vie à la transformation de Burkina Faso en faisant un don de sa formation évaluée à neuf millions environ, sans l’appui des partenaires financiers et de l’Etat Burkinabè.

Christ-vi Ouédraogo (stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.