Assassinat de Dabo Boukary : l’UGEB « confiant »que la justice finira par être rendue

0
UGEB-RECLAME-JUSTICE-POUR-DABO-BOUKARY

Voilà 29 ans que le leader estudiantin Dabo Boukary a trouvé la mort. L’Union Générale des Etudiants du Burkina(UGEB) qui incrimine des dignitaires de l’ex-régime Compaoré, se dit convaincue que l’impunité trouvera bien un terme. En attendant, elle lui rend hommage à travers une série d’activités.

Depuis son quinzième congrès tenu en 1991, l’UGEB s’est fixée un objectif: maintenir la lutte jusqu’à ce que le dossier Dabo aboutisse. Plusieurs activités sont de fait prévues pour commémorer le 29 e anniversaire de l’assassinat de la principale figure de la lutte estudiantine au Burkina Faso.Il s’agit entre autres d’un tournoi de football,un meeting, des expositions d’archives ainsi que des conférences publiques.

Si elle n’est pas encore couronnée de victoire finale, la lutte de l’UGEB connait tout de même quelques avancées. Beaucoup d’eau a, en effet, coulé sous les ponts depuis ce 19 mai 1990 quand Dabo Boukary, alors étudiant en septième(7e) année de médecine, trouvait la mort à la suite de tortures dans les locaux du Conseil de l’Entente.<

Dix(10) ans plus tard et à la faveur de l’insurrection populaire, une tombe a même été montrée comme étant celle de l’étudiant et plusieurs personnes parmi les plus suspectées ont été inculpées dans le cadre du dossier.Il s’agit entre autres du général Diendiéré, du Colonel Mamadou Bamba, alors responsable du bureau du comité révolutionnaire de l’université de Ouagadougou.

Statu quo

Si le dossier judiciaire connait quelques avancées, c’est le statu quo qui prévaut quant à la cause pour laquelle l’étudiant de médecine a trouvé la mort: celle de la dignité de l’étudiant burkinabé.<< Dans beaucoup d’universités du Burkina, l’échec est devenu un principe et le succès une exception≫ se désole Abass Ouanga, président de l’Association nationale des étudiants du Burkina(ANEB). Il en veut pour preuves, des taux de succès ridicules- souvent inférieur à 1%- des conditions sociales des plus précaires.<< Seul un étudiant sur vingt a droit à la cité universitaire et au transport≫déplore t-il.


Soumana LOURA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.