Assainissement urbain dans la commune de Houndé : la jeunesse du secteur 2 retrousse les manches

0
Assainissement-urbain-dans-la-commune-de-Houndé-la-jeunesse-du-secteur-2-retrousse-les-manches

Le jeudi 23 mai 2019, le secteur 2 (Bwakui) de Houndé a connu une mobilisation de sa jeunesse. Une mobilisation ayant pour objectif de promouvoir le rôle et la contribution de la jeunesse à la protection de l’environnement et du cadre de vie.

Initiée par l’association des jeunes engagés pour le développement du secteur 2, cette action de salubrité est une première dans la zone notamment sur l’axe de l’usine de la SOIFITEX à la zone de Karaba-Sira. Elle a impliqué de façon volontaire et bénévole des jeunes de diverses couches sociales. Objectif étant de résoudre le problème de l’intégrité de l’environnement face aux sachets plastiques pour un cadre de vie sain et interactif. Pour le secrétaire général Arouna SIDIBE l’association, cette action s’inscrit dans leur volonté de promouvoir l’écocitoyenneté. L’assainissement est pour eux la base du bien-être social car il enlève des fardeaux considérables tels que les maladies diarrhéiques, la dégradation des sols par les sachets, le paludisme etc. Ainsi s’engager pour l’assainissement social et urbain est une contribution à la protection sanitaire de soi des uns et des autres. Dans cette dynamique, le secrétaire général a émis des doléances à l’endroit de la commune notamment au Députe Maire Dissan Gnoumou pour l’obtention de matériel d’assainissement dont des pelles, des gants, des brouettes, des machettes pour l’entretien continue. Il lui témoigne au nom de la jeunesse mobilisée, leur engagement à s’investir dans sa vision d’un Houndé propre et assaini.

En ce qui concerne la jeunesse de la commune de Houndé, Mr SIDIBE exhorte à un changement de mentalité et une responsabilisation vis à vis de l’environnement et du cadre de vie à Houndé. Relativement à la population, il implore une discipline écologique à travers les pratiques de bases telles que jeter les ordures dans une poubelles, limiter l’utilisation des sachets plastiques. Car dans l’ensemble c’est Houndé et le Burkina Faso qui gagne.

En rappelle l’association des jeunes engagés pour le développement du secteur 2 de Houndé est une organisation de jeune laïc, œuvrant pour la promotion de la jeunesse locale dans le processus de développement local durable. Créée en mai 2019, elle est en attente de sa formalisation. Toutefois, elle a voulu se porter main forte à la dynamique de l’assainissement urbain et développement local durable à Houndé.

Kassoum Ouédraogo (correspondant)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.