Agriculture : des riziculteurs d’Afrique de l’Ouest se concertent à Ouagadougou

0

Comment résorber le déficit en riz dans la zone ouest africaine dans un contexte de changements climatiques ? C’est en somme autour de cette problématique que les représentants des producteurs de riz des pays ouest-africains, réunis à Ouagadougou, vont se pencher les 05 et 06 octobre.

Le riz est au cœur des enjeux alimentaires dans le monde et pose de nombreux défis aux pays ouest-africains dont la population est en passe de doubler d’ici à 2050.Grande consommatrice de riz, cette région importe 45% de ses besoins ; ce qui pose un problème de sécurité alimentaire. Ce que les changements climatiques ne contribuent qu’à renforcer. En effet, on note une baisse de la pluviométrie depuis des années au sein de l’espace. Il y a donc lieu de s’adapter. A travers cet atelier de Ouagadougou, le réseau des organisations paysannes et de soutien aux producteurs(ROPPA) entend créer un cadre d’échanges entre producteurs des différents pays sur le système de riziculture intensif et autres méthodes d’adaptation aux changements climatiques. « Il nous faut intensifier notre production en riz tout en préservant l’environnement » explique, Nassirou Sall, secrétaire général du ROPPA .Pour la représentante de SOS Faim, partenaire financier du ROPPA, l’alternative se trouve dans la production du riz intensif. Elle invite donc tous les acteurs à une synergie d’actions en vue de relever les défis de l’insécurité alimentaire dans la sous-région.

Grace aux différentes politiques agricoles menées, le Burkina Faso a vu sa production en riz franchir le cap de 300 mille tonnes en 2015 a rappelé le ministre de l’agriculture. Tout en félicitant les agriculteurs pour la tenue de cet atelier, le représentant du ministre de l’Agriculture et des Aménagements Hydrauliques, a déclaré attendre les conclusions et recommandations des participants.

Soumana LOURA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.