2ème SICOT : près de 1 500 professionnels de la chaîne de valeur du coton attendus

0
2e-SICOT-AVEC-LE-MINIOSTRE-HAROUNA-KABORE-AU-¨POINT-DE-PRESSE-DU-13-JANVIER-2020

A moins de trois semaines de la 2ème édition du Salon International du Coton et du Textile (SICOT) de Koudougou, prévu du 30 au 31 Janvier 2020, le comité d’organisation était face aux hommes de média le lundi 13 Janvier pour faire l’état des lieux des préparatifs. Avec environ 1 500 participants attendus, l’organisation de cette édition du SICOT coûtera près de 455 millions de F CFA.

Koudougou abritera du 30 au 31 Janvier 2020, la deuxième édition du Salon International du Coton et du Textile de Koudougou (SICOT) sous le thème : « Production et transformation du coton : moteurs d’industrialisation et de croissance économique pour les Etats africains ». Ce salon arrive pour mettre en valeur le secteur du coton et du textile, et pour faire du Burkina Faso, un carrefour par lequel se dégagent les solutions majeures pour le développement de la chaîne de valeur du coton et du textile en Afrique, selon le ministre du commerce de l’industrie et de l’artisanat, Harouna Kaboré. Le SICOT, véritable plateforme d’échanges et de réflexion, permettra à environ 1 500 professionnels de la chaîne de valeur du coton, d’échanger deux jours durant autour des préoccupations et des opportunités de développement de la filière coton et textile. « Ce sera une tribune de promotion et de valorisation du coton local et africain, par la présentation des outils modernes de production, de conservation et de promotion de la transformation », a affiché le ministre en charge du commerce.

Avec un coût d’environ 455 millions de F CFA, cette deuxième édition du SICOT sera placée sous le haut patronage du président du Faso, le parrainage du président du groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD) avec la République de Turquie comme pays invité d’honneur. A en croire Harouna Kaboré, ce SICOT sera meulée par plusieurs activités notamment une cérémonie d’ouverture, une conférence inaugurale autour du thème de l’édition, cinq panels, trois tables rondes, des rencontres d’affaire B to B/ B to G, des expositions professionnelles et un espace marchand. Les soirées de ces deux jours seront agrémentées par les ‘’Nuits du SICOT’’ qui sont une tribune de valorisation de la mode vestimentaire africaine avec des stylistes et modélistes.

Faisant le bilan de l’édition précédente, le ministre Kaboré, a fait savoir qu’il a été satisfaisant. A part la diversification des tables rondes, l’édition 2020 ne connaitra pas une grande innovation. Les leçons tirées de l’édition précédente permettront de mieux tenir celle en cours et c’est là aussi une innovation, a fait savoir le ministre en charge du commerce. Il a également fait savoir aux journalistes qu’en marge de ce 2ème SICOT à Koudougou, le président du Faso procèdera le 30 Janvier à l’inauguration de la première usine d’égrainage de coton biologique (SECOBIO) d’Afrique de l’Ouest. L’unité industrielle permettra de créer une centaine d’emplois directs et plus de huit cent (800) emplois indirects.

Aziz KABORE (Correspondant)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.