1ère édition de la coupe Dissèdani de Kampala : le village de Fanian s’adjuge le trophée

0
Finale-coupe-de-Kampala

La première édition de la coupe Dissèdani « le vive en ensemble » de Kampala dans la commune de Pô a refermé ses portes, le samedi 1er février 2020 avec la grande finale en Foot Ball. Débuté le 30 novembre 2019 avec 12 équipes, ce sont les équipes du village de Fanian et de Nakoum qui ont disputé la finale en présence du Haut-commissaire de la Province du Nahouri et de plusieurs invités.

 

Débuté le 14 décembre 2019, la première édition de la coupe Dissèdani « le vivre en ensemble » de Kampala a refermé ses portes le samedi 1er février 2020 avec la grande finale.L’objectif de ce tournoi étant de créer un cadre d’épanouissement entre les populations des onze(11) villages de Kampala, promouvoir la cohésion sociale, le vivre ensemble et cultiver l’unité et la solidarité entre fils et filles de Kampala. Trois discours ont marqué la cérémonie officielle de cette finale présidée par le Haut-commissaire de la Province du Nahouri. Celle du président du comité d’organisation, du Promoteur Charles AKONONA BAYABOU et du parrain Thierry Azoupiou NION. Ils ont tous remercié les populations pour leur mobilisation et l’esprit de fraternité pendant les phases éliminatoires et la grande finale.

 

EQUIPE-GAGNANTEPour eux, c’est ensemble main dans la main qu’ils vont contribuer au développement du Burkina Faso, la Province du Nahouri en général et la commune de Pô en particulier. La grande finale a opposé les équipes des villages de Fanian à Nakoum, et c’est par 4 tirs aux buts contre 02 que l’équipe de Fanian a remporté la première édition de la coupe Dissèdani de Kampala. Elle remporte le trophée, une enveloppe de 50 000 francs, un jeu de maillot et l’équipe de Nakoum 35 000 francs, un jeu de maillot. Les autres équipes participantes ont été également récompensées. Les organisateurs ont couplé à cette première édition, une course cycliste féminine et les dix (10) meilleures ont récompensés.

 

Le Haut-commissaire de la Province du Nahouri Ram Joseph KAFANDO, qui a présidé la cérémonie a salué la forte mobilisation des populations, les fils et filles de Kampala et de la Province venus soutenir l’initiative. Pour lui, au-delà de sa partie récréative, ce tournoi est un cadre de raffermissement des liens de fraternité entre les populations des différents villages de Kampala. Il a invité les populations en général et la jeunesse en particulier à cultiver l’esprit de la fraternité, le vivre ensemble car, c’est dans une synergie d’action que le Burkina gagnera le combat du développement. Rendez-vous est pris pour l’année prochaine pour la deuxième édition.

Abdoul Karim DOGMALE (correspondant)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.