Prévenir les crises cardiaques dans le football

0

Les maladies qui affectent le muscle cardiaque sont des tueurs silencieux, constatent-ils, précisant que l’arrêt soudain du cœur en est souvent le premier symptôme.Les risques sont plus élevés chez les joueurs de haut niveau, selon les médecins qui signalent que la déshydratation est l’un des facteurs de risques d’arrêt cardiaque.

 

Le risque est estimé à 2 décès pour 100.000 joueurs par les experts, mais l’étude du « New England Journal of Medicine » est plus alarmante, en l’estimant à 7 décès pour 100.000 joueurs.

« Cela signifie que nous devons ouvrir les yeux sur le fait que le taux de mortalité est plus élevé que nous le pensions… » a déclaré à la BBC le professeur de cardiologie Sanjay Sharma de l’Université de Londres.

En 20 ans, 42 cas à risque ont été dénombrés par les médecins. Selon ces derniers, les traitements ont permis à 30 d’entre eux de reprendre leur carrière.

Il a été recommandé aux autres de mettre fin à leur carrière sportive. C’est le cas du milieu de terrain de Bolton, Fabrice Muamba qui a survécu à un malaise cardiaque lors d’un match de Coupe d’Angleterre en 2012.

Seuls six des huit joueurs décédés au cours de l’étude avaient été diagnostiqués de problèmes cardiaques à la suite d’un dépistage

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.