Visite des locaux de KeoLID : « le Burkina Faso s’est engagé dans la révolution numérique » soukeyna Kane

0
Burkina-Keolid-banque-mondiale

La Directrice des opérations de la Banque Mondiale pour le Burkina Faso soukeyna Kane accompagnée par madame la ministre du développement de l’économie numérique et des postes ont visité l’incubateur KeoLID le mercredi 25 septembre 2019. Objectif, s’imprégner des activités de cet incubateur qui met en œuvre un projet en partenariat avec e-Burkina dont une partie du financement est assuré par la Banque Mondiale.

Burkina-Keolid-banque-mondialeC’est tout heureux que Lassane Ouédraogo premier responsable de KeoLID et son équipe ont accueilli les hôtes du jour dans leur locaux. D’entrée de jeu, Lassane Ouédraogo a fait l’historique de KéoLID, présenté ses objectifs, ses missions, ses ambitions avant de s’appesantir sur le projet « Open entreprise » en cours de réalisation. De la présentation, il est ressorti que KeoLID est une entreprise sociale qui contribue à bâtir un écosystème d’innovation et d’entreprenariat numérique pour la transformation du Burkina Faso et bâti autour de 04 axes à savoir un Centre de Formation, un centre d’incubation, un Laboratoire et une Communauté. En ce qui concerne le programme « open entreprise » dont une partie du financement est assuré par la Banque Mondiale, Lassane Ouédraogo a expliqué qu’il s’agit d’un programme d’incubation et d’accélération de start-ups et de projets innovants utilisant des technologies libres et ouvertes. De façon pratique, il s’agit de sélectionner 300 porteurs de projets qui seront formés et de ceux –ci naitront 70 projets à mettre en œuvre.

Pour joindre l’utile à l’agréable, les enfants qui ont bénéficié d’une formation de KeoLID dans le cadre du projet « Faso futur Geek » ont fait une démonstration des robots qu’ils ont conçu et animé à l’issue de la formation.

               Les ambitions de KeoLID

A l’horizon 2021, keoLID entend accompagner 70 projets en incubation ;

Créer 55 startups (30% secteur rural & 30% de femmes);

Créer des équipements mécatroniques ;

Former 4800 personnes ;

Créer : 1550 emplois directs et 7500 emplois indirects

Échanges directs entre les incubés de KeoLID et soukeyna Kane

Burkina-Keolid-banque-mondialeAprès la présentation suivi- des questions réponses, les visiteurs du jour ont découvert les différents services de KeoLID. La salle des incubés a retenu plus l’attention de soukeyna Kane et de sa délégation. Tels, des étudiants en exposé, chaque incubé a présenté son projet. Il s’agit entre autres de « M-score » qui est un indice de mesure de la santé financière des entreprises agricoles, informelles et des ménages; « Africa Drone Tech » qui permet de détecter les besoins des champs afin d’apporter des solutions et un autre dans le domaine de la santé qui grâce à l’intelligence artificielle permet de détecter le paludisme.

Soukeyna Kane n’a pas caché sa satisfaction

Burkina-Keolid-banque-mondialeAprès avoir découvert KeoLD, ses services, ses offres, ses ambitions, la Directrice des opérations de la Banque Mondiale pour le Burkina Faso a laissé entendre que « C’est avec beaucoup de satisfaction que j’ai découvert KeoLID ». Avant d’ajouter que « J’ai vu à KeoLID que la formation est une réalité. Les jeunes en cinq semaines ont pu fabriquer des robots et c’est vraiment le métier de l’avenir. Les entreprises incubées à KeoLID interviennent dans des domaines innovateurs notamment l’intelligence artificielle. Ce qui est rassurant c’est que le Burkina Faso s’est engagé dans la révolution numérique ».

M’pempé Bernard HIEN

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.