Ville de Gaoua : Les femmes du secteur N°4 dans la rue pour réclamer de l’eau dans les fontaines

0
Les-femmes-du-secteur-N-4-dans-la-rue-pour-réclamer-de-l-eau-dans-les-fontaines

Les femmes du secteur n°4 de Gaoua du quartier Djindjinlin ont marché dans les artères de la ville de Gaoua ce lundi 11 février 2019. A travers cette marche elles réclament le retour de l’eau dans les bornes fontaines interrompue il y a de cela deux mois.

Les-femmes-du-secteur-N-4-dans-la-rue-pour-réclamer-de-l-eau-dans-les-fontaines« On veut de l’eau à Djindjinlin, on veut de l’eau à Djindjinlin, on a besoin de l’eau pour boire à Djindjinlin» c’est sur ce ton que clamaient un groupe de femme du secteur n°4 djindjinlin dans les artères de la ville de Gaoua. Elles ont marchées de leur quartier jusqu’à la mairie de Gaoua pour exprimer leur doléance sur la coupure d’eau à Djindjinlin. Elles ont été reçues par le premier responsable de la commune de Gaoua Fiacre KAMBOU. Arrivées avec des bidons de 20 litres vides elles ont fait savoir au maire, qu’elles sont venues pour lui exprimer leur cri de cœur, elles vivent une situation de manque d’eau depuis trois mois de cela à Djindjinlin. Madame TABSOBA née DA Pascaline représentante des femmes a signifié au maire et au chef d’agence ONEA présents « pour se procurer de l’eau au quartier Djindjinlin de Gaoua il faut te lever à 1h du matin parcourir des distances vers l’ENEP ou le lycée bafuji de Gaoua pour avoir de l’eau c’est dure ».

Le maire de Gaoua Fiacre KAMBOU qui a échangé avec elles, se dit bien conscient de la situation de ce problème d’eau au secteur n°4 Djindjinlin tout comme dans beaucoup d’autre secteur de la ville de Gaoua. Pour lui, la mairie de Gaoua travaille en étroite collaboration avec l’ONEA pour résoudre ces coupures d’eau. Pour le chef d’agence ONEA de Gaoua NABIE Ferdinand, ce problème fait suite à une borne fontaine qui est tombé en panne et a causé cette coupure d’eau, lui et son équipe sont à pied d’œuvre pour résoudre cette panne.

Il a par ailleurs promis aux femmes que cette situation connaitra une issue favorable dans cette semaine, il les a suggéré de rejoindre leur famille car elles auront de l’eau dans leur fontaines. Après avoir rencontré le maire et le chef d’agence ONEA de Gaoua les femmes se disent repartir satisfaite puisque le chef d’agence leur a promis que d’ici la fin de cette semaine elles auront de l’eau dans les bornes fontaines. Une promesse que les femmes ont applaudi mais ont laissée entendre que jusqu’ à la fin de cette semaine elles aimeraient que ce problème d’eau puisse connaitre une solution.

Victorien DIBLONI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.