Une jeune fille de 16 ans, mariée depuis quatre mois, a été sévèrement molestée par son mari avec un fil électrique.

0
Dans une vidéo, elle montre ses blessures, le corps ensanglanté et lacéré et son visage tuméfié.Je suis là avec ma cliente, son frère et son cousin qui ont décidé de porter plainte contre le mari. Nous ne réglerons pas le cas à l’amiable. Nous irons jusqu’au bout. C’est la deuxième fois qu’elle est battue sauvagement. Une première fois pendant la KoritéMe Abdoulaye Babou, Avocate de la victime

Me Abdoulaye Babou, avocate de la jeune femme, promet que la famille ira jusqu’au bout pour que justice soit rendue dans cette affaire qui a eu lieu à Touba.

Me Babou soutient que tout a débuté quand à 2 heures du matin, le mari a mis une moustiquaire et la fille qui ne supporte pas cet enfermement lui a demandé de lever un tout petit peu le coin du voile.

« Le mari a refusé. Il a utilisé des fils électriques. J’ai vu son corps qui est lacéré au dos, devant et le visage. Le certificat médical est par là. C’est quelque chose d’inadmissible ».

« Devant la gravité des faits », dit-il, « certains ont tenté de traiter l’affaire à l’amiable mais il y a une partie de la famille qui s’y est opposée », déclare l’avocat.

Selon la radio Futurs Médias, le mari et bourreau de la femme s’est enfui en Gambie pour éviter les poursuites.

Aux dernières nouvelles, il a été arrêté par la gendarmerie.

Sur les réseaux sociaux, les condamnations et les dénonciations de la violence faite aux femmes se multiplient.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.