TIC : le CES communique sur les dangers de leur mauvaise utilisation

0
1) Le président du CES, Moïse Napon a appelé à les usagers des TIC air avec responsabilité

L’édition 2019 du forum national organisé par le Conseil économique et social (CES) se tient du 23 au 25 juillet 2019 à Manga. L’activité est placée sous le thème « Utilisation des technologies de l’information et de la communication et valeurs sociales au Burkina Faso : quelles stratégies pour une jeunesse et une citoyenneté responsables ».

2)	Les participants vont échanger durant trois jours sur les dangers liés aux TICEn se penchant sur les enjeux de l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC), le Conseil économique et social (CES) entend interpeler les usagers sur les dangers qu’ils encourent lorsqu’ils agissent sans discernement. C’est ce qu’a indiqué le président du CES, Moïse Napon à l’ouverture des travaux du forum, le mardi 23 juillet à Manga. Pour lui, il y’a urgence à mener une action commune contre la mauvaise utilisation des TIC. « Il est plus que jamais urgent de lancer la réflexion afin de dégager ensemble des solutions novatrices et parvenir à une responsabilisation de tous et particulièrement de la jeunesse dans l’utilisation des TIC », a-t-il dit. Rappelant que le mauvais usage des TIC peut être source de nombreux risques comme l’atteinte à la vie privée des citoyens, le harcèlement, les injures et diffamations, la cyber-prostitution, la cybercriminalité et la montée de l’incivisme.

Pire, a-t-il ajouté, ces risques sapent les valeurs sociales comme le respect, la justice sociale, le sens de la responsabilité, la loyauté, l’humilité et le respect de l’autorité.

La gouverneure de la région du Centre-sud, Josiane Kabré, a loué l’initiative du CES. Elle a indiqué que cette tribune d’échange tombe à point nommé au regard du nombre grandissant des victimes du mauvais usage des TIC.

Convaincue que le forum va aboutir à des recommandations susceptibles de corriger les abus dans l’utilisation des TIC notamment par les jeunes, elle a invité les participants à des échanges francs afin qu’au sortir des travaux  ils servent de relais pour la promotion des bonnes pratiques auprès d’autres usagers des TIC.

Largo Mamdi (Correspondant)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.