Télécommunications : la ligue des consommateurs dénonce la « qualité défaillante » offerte par les trois réseaux mobiles téléphoniques

0
Le président de la ligue des consommateurs pour la section du Kadiogo, Serge Horace Bambara (milieu)
La ligue des consommateurs section du Kadiogo (LCB) a animé une conférence de presse le mardi 7 aout 2018, à Ouagadougou, au cours de laquelle, elle a abordé des questions récurrentes notamment les préoccupations des consommateurs. En ligne de mire, les opérateurs téléphoniques mais pas seulement. Elle a dénoncé, entre autres, « la défaillance » et le « mauvais fonctionnement » des trois (03) réseaux mobiles téléphoniques opérant au Burkina Faso, le délestage et les coupures de la SONABEL.
La défense des intérêts des consommateurs est une priorité pour la ligue des consommateurs. C’est fort de cela, que celle de la section du Kadiogo a tenu une conférence de presse où elle a dénoncé des difficultés récurrentes relatives aux préoccupations des consommateurs. Le président de la ligue des consommateurs pour la section du Kadiogo, Serge Horace Bambara, a dénoncé la « défaillance des trois réseaux mobiles téléphoniques à savoir telmob, orange et telecel ». Selon lui, les opérateurs téléphoniques offrent une mauvaise qualité de service à la population que la ligue qualifie d’une sorte d’anarque des usagers qui souscrivent à un service et ne reçoivent pas en retour la prestation payée.
À entendre le président de la ligue des consommateurs
, Nous pouvons admettre les délestages pendant la période de forte chaleur. Mais, en poursuivant son discours, il s’est offusqué en indiquant qu’une série de coupures intempestives avoisinant en moyenne 30 coupures dans le même moment est inadmissible. Pour cela, le président de la ligue, Serge Horace Bambara, exige à ce que les autorités en charge de l’énergie suspendent les pénalités des factures pour trois mois en faveur des consommateurs à cause des délestages. En plus, la ligue a pointé du doigt de l’incapacité du gouvernement à doter en temps les écoles de la cantine scolaire ainsi que des fournitures scolaires. Pour la ligue, ces produits arrivent en retard pratiquement en mai et juin dans les écoles où les élèves vont en vacances. La ligue, lors de sa conférence de presse, est revenue sur les grèves à répétition des agents du MINEFID. Et pour cela, elle appelle les parties prenantes au calme et à plus de responsabilité. En ce qui concerne la gratuité des soins dans les hôpitaux, LCB a déploré l’accaparement et le détournement des médicaments par certains agents de santé. Quant à la justice, elle a décrié la lenteur au niveau du dossier du groupe OBOUF qui a été arrêté pour tromperie de consommateurs à travers la modification des dates de péremption sur les cannettes de boissons vendues au Burkina Faso.
Hormis les dénonciations, qu’est-ce que la ligue des consommateurs fait concrètement sur le terrain pour changer la situation ?
À cette question des hommes de médias, la ligue a fait savoir qu’elle organise des sorties de terrain en compagnie de la police et de la gendarmerie afin de saisir les produits impropres à la consommation.
Pour ce faire, la ligue des consommateurs pour la section du Kadiogo a interpelé les autorités en charge de l’énergie à faire un audit interne pour s’assurer de la diligence des travaux menés par les agents. Aussi, elle a souhaité que la justice s’active sur le dossier OBOUF pour sa finalisation.

 

 

 

Saaniayouor Levis KPODA (Stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.