Super Coupe féminine 2019 : L’USFA s’adjuge le trophée

0
Super-coupe-féminine-2019-burkina

L’Union sportive des forces armées (USFA) s’est adjugée la 1re édition de la Super coupe féminine 2019. Les « Bidasses » version dame sont venues à bout des Etincelles, à l’issue de la fatidique séance des tirs aux buts. C’était le vendredi 8 mars 2019, au stade omnisports de Koupéla.

 

A l’instar de tous les pays du monde, le Burkina Faso a célébré la 162e journée internationale de la femme sous le thème : « contribution de la femme à l’édification d’un Burkina Faso de sécurité, de paix et de cohésion sociale ». En marge de cette journée de l’autre moitié du ciel, la 1re édition de la Super Coupe dame a opposé le vainqueur du championnat national féminin, l’USFA, à la détentrice du la Coupe du Faso 2018, Etincelles.

C’est l’équipe de « Etincelles » qui est la première a posé le pied sur le cuir, dès l’entame de la première période. Salimata Simporé et ses coéquipières ne tardent pas à se créer des occasions de but. Elles obligent ainsi les militaires à commettre quelques fois des fautes.

Suite à une passe en retrait dans la surface de réparation de l’USFA, de la virevoltante Salimata Simporé, Adèle Kaboré qui rodait dans les parages en profitait pour inscrire le premier but de la partie pour « Etincelles » (1-0 ; 15e mn). C’est sur ce score de 1 but à 0 en faveur de l’équipe entrainée par Pascal Sawadogo que l’arbitre de la rencontre mettra fin à la première partie du match.

Au retour des vestiaires, la physionomie du match va changer, puisque l’entraineur de l’USFA va procéder à un changement et pas des moindres. Il s’agit de l’Ivoirienne Stéphanie Gbogou dit « El Commandante ». Son entrée va donner du fil à retordre à la défense de l’équipe de Etincelles. Ainsi, bien servie par une coéquipière dans la surface de réparation, Juliette Nana réussit à éliminer deux défenseures et met le cuir au fond des filets (1-1 ; 37e mn).

Dans la foulée, la gardienne de l’USFA, Zénabou Kouanda écope d’un carton rouge pour avoir pris le ballon hors de sa surface. Les militaires évolueront en infériorité numérique jusqu’à la fin de la partie. C’est aux séances des tirs aux buts que l’arbitre fera recours pour départager les deux formations. Et naturellement, c’est l’équipe militaire qui sera la plus chanceuse en inscrivant 4 buts contre 2 pour Etincelles.

En plus du trophée, l’Union sportive des forces armées (USFA) empoche la somme de un million de F CFA. Quant à l’équipe perdante, elle s’en sort avec la bagatelle de 500 000 F CFA.

En rappel, cette 1re édition a connu la présence de la première dame Sika Kaboré et de la ministre de la Femme, Hélène Marie Laurence Ilboudo.

L’œil du Sport (Collaborateur)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.