Sport : la boxe chinoise se pratique désormais au Burkina

0

L’association des arts martiaux du Burkina Faso kung-fu kempo Shaoling boxe chinoise a lancé officiellement ses activités sur le sol burkinabè le samedi 10 avril 2021 dans l’arrondissement 9. Des démonstrations et des sketchs ont été les moments forts de cette cérémonie.

Le maître formateurEn plus du taikondo, le karaté, et bien d’autres sports de self défense, les burkinabè peuvent désormais s’initier à la boxe chinoise. C’est le secteur 39 de l’arrondissement 9 que le maître Nassè Séouè, venu de la Côte d’Ivoire a choisi pour installer son club d’apprentissage de cet art martial. À en croire, le maître Nassè, 5e damne, la boxe chinoise est une pratique qui permet aux apprenants de savoir comment se défendre en cas d’agression. Aussi il ajoute que cet art martial, enseigne la discipline et la maîtrise de soi.

Kientega korotoumou une apprenanteC’est sans doute ces qualités qui ont poussé Kientega Korotoumou à choisir la pratique de cet art martial. « J’ai choisi de pratiquer la boxe chinoise parce que ça me permet de me défendre. Aussi, ça donne la force et permet d’être en bonne santé », a laissé entendre Korotoumou.

Pour les habitants, c’est une joie pour elle d’avoir ce club dans leur quartier. « Cela permettra à nos enfants et à nous-même d’apprendre comment se défendre. Sans oublier que c’est aussi une manière pour nous de pratiquer le sport qui est important pour la santé », s’est réjoui DIPAMA Aboubacar, porte parole de la population. Et d’ajouter que cette pratique va accentuer le vivre-ensemble dans l’arrondissement.

Le secrétaire général du clubSelon le secrétaire général de l’association, Kientega Amadou, c’est après 6 ans de dure labeur que l’association a enfin eu son récépissé et l’autorisation de la mairie. Cela témoigne de la volonté du maître Nassè Séouè à transmettre son savoir au peuple dans la légalité. Notre souhait, c’est d’avoir du soutien afin d’étendre ce sport partout au Burkina a-t-il conclu.

https://www.youtube.com/watch?v=TqKzhBRxww8

Le club compte aujourd’hui 50 apprenants de tout âge et ils paient par moi 1000 f. En plus des démonstrations de cet art martial, les parents des apprenants ont eu droit à un sketch de sensibilisation sur le Corona virus.

Aubin OUÉDRAOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.