Sortie de la 3e promotion de l’Académie de police : « Ne soyez pas des chefs qui disent allez-y, mais des chefs qui disent suivez-moi », Ousséni Compaoré

0
Sortie-de-la-3e-promotion-de-l-Académie-de-police

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a présidé ce jeudi 18 juillet 2019, à la cérémonie officielle de sortie de la 3e promotion de l’Académie de police constituée de 31 élèves commissaires et 200 élèves officiers qui ont reçu leurs épaulettes. Il a invité la promotion « Résilience » à servir la nation avec loyauté.

Sortie-de-la-3e-promotion-de-l-Académie-de-policeL’Académie de police vient de mettre à la disposition de la Police nationale 230 éléments. Ils sont en effet 31 élèves commissaires de police dont un tchadien et 200 élèves officiers de polices, le total porté à 231, à avoir reçu leurs épaulettes au cours d’une cérémonie présidée par le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. Ces commissaires et officiers de police, constituent la 3ème promotion de l’Académie de police baptisée promotion « Résilience » par le chef de l’Etat. En sa qualité de chef suprême des armées, tout en leur souhaitant bon vent dans leurs carrières, il leur a demandé de faire preuve de compétence et de probité, de loyauté vis-à-vis l’Etat et de défense des citoyens. Il sera très vite rassuré par le délégué général de la promotion, Daouda Traoré Gow qui déclare : « nous sommes aptes et prêts à servir dans la discipline, la rigueur et la loyauté (…) ». Rappelant qu’ils ont suivi deux années de formation physique, psychologique et intellectuelle intense ponctuées de stages pratiques, il soutient que toute la promotion est engagée à assurer la sécurité des personnes et des biens du Burkina Faso, aussi engagée à assumer cette responsabilité collective de sécurisation qui repose sur le corps de la Police nationale.

Les propos du délégué seront confirmés par le directeur de l’Académie de police, le commissaire principal de police, Edmond Tapsoba qui tout en rappelant que la 3e promotion compte six dames dont deux élèves commissaires, confie que ces désormais cadres ont appris et renforcé l’esprit d’équipe, de corps et de cohésion au prix d’une vie. C’est donc confiant de la qualité de la formation que les 231 cadres de police ont reçu qu’il soutient : « cette promotion est surtout intellectuellement et physiquement prête ».

Comme ses prédécesseurs, le ministre de la Sécurité, Ousséni Compaoré a prodigué des conseils aux cadres de la police. « En tant que chef, vous êtes appelés à commander des homes. Et commander c’est prévoir ! Commander c’est aussi décider et assumer (…). Pour faciliter votre commandement, vous devez être des hommes exemplaires, motivés (…). Ne soyez pas des chefs éloignés des hommes (…). Ne soyez pas des chefs qui disent allez-y, mais des chefs qui disent suivez-moi » a-t-il indiqué. Les mêmes conseils ont été donnés par le ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat, Harouna Kaboré en sa qualité de parrain de la promotion. Tout comme ses prédécesseurs, il a souhaité à chaque cadre une fructueuse et longue carrière.

Thierry KABORE (collaborateur)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.