SIAO 2018 : Matilda Payne, la spécialiste du recyclage

0
SIAO-2018-Matilda-exposante-recyclage

La 15eme édition, du salon international de l’artisanat de Ouagadougou a vu à la 5eme participation de la ghanéenne Matilda Payne. Au troisième jour seulement de ce salon, elle avait fini d’écouler tous ses produits car ceux -ci ne laisse personne indifférent au pavillon du soleil levant.

 

Le salon international de Ouagadougou a toujours été un succès pour Matilda Payne. Etant à sa cinquième participation à la biennal, la numéro 1 du recyclage des pneus usés a remporté trois prix dont deux pour son œuvre, notamment le salon recyclé avec des pneus usagés et une mention spécial à l’édition 2016. En effet depuis l’ouverture de ce salon, à en croire Matilda toutes ses œuvres artisanales ainsi que celles en compétition ont été payés depuis le premier jour.

 

Pour cette édition, elle a trois collections en compétions. La première est un ensemble de fauteuil fait à base de pneus et de tissu jeans usés, la seconde, ce sont des lustres lumineux fabriqués à partir de chambre à air également usagés. Sa dernière œuvre en compétions est un collier confectionné à base de déchet électronique. Si Matilda a un esprit de créativité très élevé, c’est parce qu’elle a des objectifs qui cadrent bien avec. « Mon objectif principal c’est d’abord de créer un emploi pour les jeunes filles en particulier, mais également je m’intéresse aux effets du changement climatique. Donc pour moi, il s’agit d’utiliser ses déchets, les transformer en trésor avant de les rendre utile ».

 

Le SIAO, en plus d’être un lieu de bonne affaire pour la ghanéenne, elle dit avoir reçu des invitations d’exposition dans des galeries en Afrique, notamment au Sénégal, au Maroc, en Afrique du Sud, mais aussi en France. Aussi des centaines de jeunes désirent se former auprès d’elle pour apprendre son savoir-faire.

 

Flore Kini ( Stagiaire)

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.