Secteur Privé : la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina à 70 ans

0

Le premier ministre Paul Kaba Thiéba a procédé ce jeudi 13 juillet 2018 à l’ouverture officielle des activités marquant la commémoration du 70ème anniversaire de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF). S’interroger sur les acquis de l’institution, définir des stratégies pour affronter les défis telle est l’idée qui sous-tend cette commémoration.

Le premier ministre Paul Kaba Thiéba

1948-2018, cela fait 70 ans que la Chambre de Commerce et d’industrie du Burkina Faso est au service du secteur du privé. Pour marquer d’une pierre blanche ce 70ème anniversaire, Mahamadi Savadogo actuel Président de cette institution et son équipe veulent faire une introspection afin de dégager les perspectives pour mieux orienter la structure. C’est ce qui justifie le choix du thème à savoir « rôle et l’avenir des CCI et organisations intermédiaires du secteur privé ». En termes d’acquis Mahamadi Savadogo a rappelé qu’ils sont énormes et c’est ce qui a permis à la Chambre de Commerce d’être incontournable dans le monde des affaires. Avant d’ajouter que « Le 70ème anniversaire de la CCI-BF est caractérisé au plan national par une recherche continue de services innovants adaptés au profit des opérateurs économiques et au plan sous régionale la CCI-BF est en passe de devenir une référence en matière de promotion du secteur privé. » Au regard de ces acquis, Mahamadi Savadogo a félicité ses devanciers et a promis de faire autant au profit de l’institution.
Tous comme les acteurs du secteur privé, le premier ministre Paul Kaba Thiéba a reconnu les mérites de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso dans le processus de développement. « C’est le secteur privé qui crée de la richesse, c’est le secteur privé qui crée de la valeur ajouté, c’est le secteur privé qui crée de l’emploi » a laissé entendre le premier ministre. Pour lui, les actions de la CCI-BF doivent être soutenues et c’est pourquoi son gouvernement accompagne cette institution pour le développement du secteur privé au Burkina Faso. Paul Kaba Thiéba a souhaité que les conclusions des travaux de ce 70ème anniversaire puissent permettre de trouver des solutions aux difficultés auxquelles fait face la CCI-BF et consolider le dialogue entre l’Etat et le secteur privé.

 

Le président de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso

En ce qui concerne les activités de ce 70ème anniversaire, il s’agit entre autre de panel, d’un réseautage inter-consulaires et inter-organisation intermédiaires du secteur privé et d’un forum sur l’innovation en faveur des femmes chefs d’entreprises. Aussi, des ouvrages retraçant la vie de la Chambre de commerce et d’industrie ont été dédicacés.

La cérémonie d’ouverture du 70ème anniversaire de la Chambre de la chambre de commerce et d’industrie a connu la participation de plusieurs personnalités dont l’ancien premier ministre Tertus zongo, le président de l’Assemblée Nationale Allassane Bala Sakandé, le Chef de file l’opposition politique Zéphirin Diabré et des acteurs du monde des affaires venus des pays voisins.


Mpempé Bernard Hien

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.