SABEL : clap de fin pour la première édition

0
clap-de-fin-pour-la-première-édition

[responsivevoice_button voice= »French Female » buttontext= »Ecouter l’article »]

Le salon de l’agriculture et l’élevage du Burkina ,qui a débuté le 27 novembre a refermé ses portes le samedi 1er décembre 2018. La cérémonie de clôture des activités a connu la présence de son excellence Paul Kaba Thiéba, Premier ministre du Burkina Faso. La fin de cette première édition du SABEL a été marquée par la remise des prix et la décoration de certains agriculteurs et éleveurs pour leurs efforts au développement rural.

Au regard de la forte demande en produits animaux et dans un monde de plus en plus concurrentiel, il est impératif et urgent de lancer les bases d’une mutation structurelle de nos productions agro-pastorales et aquacoles. Ainsi, ce salon sera un levier essentiel, en ce sens qu’il a donné l’occasion à des acteurs aux interventions complémentaires de se rencontrer.

Le chef du gouvernement a renouvelé ses sincères remerciements à l’endroit de tous les participants, en particulier ceux de la Côte d’Ivoire et tous les frères des pays invités. Son excellence s’est également félicité vu la grande participation du public à cet évènement. Pour lui, cette première édition a connu un véritable succès. En effet, sur 150 exposants attendus, ce sont environ 300 exposants que le comité national d’organisation accueilli sur le site du SABEL. Sur 5000 visiteurs attendus, le SABEL 2018 a enregistré plus de 20000 visiteurs.

Conscient que la modernisation de l’agriculture et l’élevage constituera le poumon de l’économie du Burkina, Paul Kaba Thiéba ,dans son discours se dit prêt pour satisfaire toutes les recommandations faites à l’issue de ce SABEL 2018. « Pour ma part, je vous rassure que je mettrai tout en œuvre pour la mise en place de ces recommandations. D’ores et déjà j’instruits les organisateurs de cette édition à mettre en place une structure inclusive de suivi de la mise en œuvre de toutes les recommandations et décisions issues des discussions ».

Des acteurs décorés pour leurs sacrifices au développement rural

Le chef du gouvernement a procédé à la décoration de (09) neuf agriculteurs et éleveurs .Tous ont été décorés chevalier national de l’ordre de mérite pour leurs efforts au développement rural. Outre les neufdécorés, certains ont également bénéficié des tracteurs, des broyeuses et des brouettes. La valeur totale des prix est estimée à plus de cinq millions de francs. Gayéri Paul, acteur de l’agriculture et de l’élevage basé à Fada N’gourma se dit très satisfait par cette grande reconnaissance de nation. « Je suis très content pour cette distinction de la part du gouvernement du Burkina. Les mots me manquent pour traduire toute ma joie » a-t-il déclaré. Rendez-vous est pris pour novembre 2020 pour la deuxième édition du SABEL Burkina.

Michel Caboré (stagiaire)

[contact-form-7 404 "Non trouvé"]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.