Rire du virus cornu !

0
La crise sanitaire du covid-19 domine la scène médiatique mondiale. La courbe de la maladie est ascendante en Afrique où la barre des 1 000 décès liés à l’épidémie de coronavirus a été atteinte samedi 18 avril dernier. Le mystérieux et redoutable virus voyageur s’est déjoué des frontières pour pénétrer d’abord les capitales africaines, centres des décisions politiques avant de se propager dans les provinces.

 

La pandémie dévaste les personnalités publiques en Afrique. Le président nigérian Muhammadu Buhari, a perdu son chef de cabinet Abba Kyari. Le président Alpha Condé de la Guinée, fraichement réélu, a perdu coup sur coup, son Secrétaire général du gouvernement, Sékou Kourouma ; son président de la Commission électorale nationale indépendante, Me Salif Kébé, et le commissaire Victor Traoré, ancien directeur d’Interpol en Guinée. En République Démocratique du Congo, le président Tshisekedi pleure la disparition de deux de ses conseillers, morts des suites de covid-19.

La crise sanitaire liée au coronavirus ralentit les économies africaines avec la suspension des transports aériens, maritimes, terrestres et la fermeture des marchés. Les entreprises vacillent et l’économie informelle frappée de plein fouet. Un élan de solidarité nationale se poursuit dans tous les pays affectés mais les contributions ne doivent pas seulement être financieres ou matérielles, elles méritent aussi d’être aussi scientifiques, littéraires, artistiques…

Face au coronavirus, il vaut mieux en rire que pleurer. L’ humour est un remède pour défier la maladie. Blagues hilarantes, images, histoires drôles, vidéos, parodies, photos, en lien avec la maladie circulent sur les réseaux sociaux et les burkinabè confinés en raffolent, en rigolent et se régalent. « On a fini de se laver les mains, on fait comment ? » aiment à railler nos jeunes.

Ag Ibrahim Mohamed

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.