Rentrée scolaire à Mogodin : Les élèves démunis disent merci aux femmes leaders

0
Les bénéficiaires et les donatrices étaient tous heureux

Le club des jeunes femmes leaders (CJFL) s’est rendu le samedi 15 septembre 2018 dans le village de Mogodin dans le Bam où elles ont offert des sacs scolaires, des chaussures et des vêtements aux élèves démunis. A travers ce geste, elles veulent permettre à ces apprenants de préparer sereinement la rentrée scolaire.

La présidente Aminata Sinka (à droite) remettant à un bénéficiaire son sac

Ils sont 124 élèves démunis issus de l’école Mogodin dans la commune de Kongoussi à avoir bénéficié de la générosité du Club des jeunes femmes leaders (CJFL). A deux semaines de la rentrée scolaire, ils ont reçu des sacs d’écoliers, des vêtements, des chaussures offerts par les femmes membres du CJFL. Si elles ont posé cet acte, c’est dans le but de permettre à ces élèves démunis de préparer sereinement la rentrée pédagogique qui est prévue pour le 1er octobre prochain à en croire la présidente nationale du Club des jeunes femmes leaders Aminata Sinka.

Les donatrices n’entendent pas s’arrêter là, elles vont prendre également en charge la cotisation des parents d’élèves, des 124 élèves démunis recensés dans le village de Mogodin. La présidente justifie ce geste pour la volonté des membres du club dont elle à la charge, de contribuer au développement du Burkina à travers l’éducation. « Le développement d’une Nation étant basée sur l’éducation, nous avons pensé qu’en venant en aide à ces enfants qui seront les leaders de demain, nous auront à contribuer à notre manière au développement de notre pays » a-t-elle soutenu. C’est un geste qui n’a pas laissé indifférents les parents des bénéficiaires. Tout en étant reconnaissant ils ont salué l’initiative du CJFL en promettant les accompagner afin que leurs enfants puissent réussir à la fin de l’année. C’est d’ailleurs cet appel qui a été lancé par Aminata Sinka qui a demandé aux parents de soutenir les élèves car ils sont la relève de demains a-t-elle indiqué. Elle a surtout insisté sur l’éducation des filles en prenant l’exemple des membres du CJFL, composés uniquement de femmes.

Conscientes que le seul geste qu’elles viennent de poser ne pourra pas résoudre définitivement les problèmes des élèves de Mogodin dans le domaine éducatif, les jeunes femmes leaders ont promis toujours accompagner ces élèves tant que les moyens leur permettront de le faire. Comme le souligne, la présidente, « nous sommes conscientes que ce don n’est pas énorme, c’est comme une goutte d’eau dans l’océan » ; « mais ce n’est que le début ». Consciente qu’à elles seules, elles ne pourront pas résoudre tous les problèmes des élèves en difficulté étant donné, que dans les années à venir, elles entendent venir en aide à d’autres élèves dans d’autres contrées du Burkina, les femmes par la voix de leur présidente ont invité les bonnes volontés à suivre leur pas.

Les bénéficiaires par la voix de Adjara Sankara élève en classe de 6e ont rassuré et les bienfaitrices de leur engagement à travailler à l’école pour réussir à la fin de l’année. Saluant la gratuité de l’école qui est une réalité au Burkina Faso, la présidente va profiter de l’occasion pour inviter le gouvernement qui prend déjà en charge les kits scolaires des élèves, à prendre aussi en charge la cotisation des parents d’élèves. « Cela ne pourra que soulager les parents » qui, à l’en croire, sont nombreux à avoir des difficultés à payer les 2000 francs CFA.

Thierry KABORE (collaborateur)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.