Relooker les hôtesses d’Air Burkina par le Faso Dan Fani

0
Notre compagnie aérienne Air Burkina  symbole de  souveraineté nationale reprend timidement des ailes, nonobstant les difficultés du marché, et la gestion antérieure. Les autorités de notre pays démontrent de la volonté à mettre la main dans le train pour rehausser notre pavillon national. La flotte actuelle de la compagnie n’est composée que de deux Embraer 170 qui desservent le réseau régional mais plus qu’une compagnie aérienne, Air Burkina est un ambassadeur de référence pour le Faso. Air Burkina assure le transport du drapeau national. L’esprit du pays et de son peuple voyage avec Air Burkina.

 

La compagnie aérienne Air Burkina gagnerait de ce fait à habiller ses employés avec des tenues inspirées des traditions du pays. Dans le cadre de la promotion de l’identité culturelle, ça doit être une fierté et un honneur pour Air Burkina d’habiller ses hôtesses en Faso dan fani, un symbole qui montre la vivacité de notre Nation. Le Faso dan fani est le pagne tissé de la patrie. Le terme « Faso dan fani » signifie littéralement en dioula « le pagne tissé de la patrie » (fani: pagne, dan: tissé; faso: patrie). Le personnel naviguant aérien se démarquera à coup sûr avec cette tenue originale et élégante pour se distinguer de toutes les autres compagnies aériennes. Air Burkina se doit d’être un porte-flambeau pour la valorisation du port du Faso Dan Fani.

Le vêtement représente l’image valorisante d’une entreprise et l’uniforme est devenu un outil de marketing des compagnies aériennes. Il n y’ a pas de raison que Faso dan fani ne s’adapte pas aux contraintes techniques de la vie en vol. Dans l’uniforme, Air Burkina doit s’émanciper du classicisme européen avec un retour aux sources quand il s’agit d’habiller ses hôtesses et stewards.

Le Faso Dan Fani est un symbole du patriotisme burkinabè, au point où le Premier ministère a pris un arrêté datant du 29 novembre 2017 pour la promotion et la valorisation du Faso Dan Fani (FDF).

Le Burkina Faso est un grand producteur de coton. Le peuple burkinabè possède une vieille tradition dans l’art du tissage de ce coton. Des productions vestimentaires et des étoffes en Faso dan fani méritent d’être vendues à bord de nos avions.

À travers la promotion de ce tissu particulier et culturel, du producteur de coton au marchand en passant par le tisserand, le teinturier et le couturier chacun y trouvera son compte et nous montrons aux autres ce qui fait notre caractéristique, le Made in Burkina.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.