Recrutement des volontaires pour la défense de la patrie : les citoyens de la région des Cascades apprécient l’initiative

0
Dans son message adressé à la nation en 2019, le président du Faso avait recommandé le recrutement des volontaires pour la défense de la patrie. Le projet de loi de ce recrutement a été adopté à l’assemblée nationale le 21 janvier dernier à l’unanimité par les députés. Après l’adoption de la loi, les citoyens de la région des Cascades donnent leur point de vue. 

Jubra Sawadogoprésident des jeunes leaders du Burkina dans les Cascades « le recrutement des volontaires est à saluer car ce serait une police de proximité qui permettra de donner l’alerte aux FDS. Cela permettra de répondre à la sécurisation des villages reculés et ce sont les habitants même de ce village qui seront les volontaires. Cette politique permettra de réduire le nombre de victimes du terrorisme vu que ces volontaires seront là pour détourner les pièges posé par l’ennemi. La population doit se départir des positions politiques et ethniques pour s’engager ».

Sory Pierre Claver, instituteur « C’est une bonne action pour ceux qui vont accepter se faire recruter pour la sécurisation du pays et aussi lutter contre le terrorisme. Nous allons prier à ce que Dieu veille sur eux, qu’il les accompagne et leur donne la force d’accomplir cette mission. J’invite la population à la collaboration pour dénoncer toute personne suspecte aux FDS, afin qu’eux aussi puissent mener des enquêtes. Pour une lutte efficace contre le terrorisme, il faut une bonne collaboration ».

Yacouba Sanou, enseignant, « Il faut que la population elle-même s’engage pour lutter contre ce fléau. Pour les volontaires qui seront recrutés, le gouvernement  doit faire une bonne enquête de moralité pour qu’il n’y ait pas des infiltrés et ensuite conduire le pays vers un chaos ».

Propos recueillis par Aristide Nombré (Correspondant)

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.