Pourquoi nous ?

0
Notre douleur est grande ce 28 août 2018. Nous devons encore nous incliner sur sept cercueils de nos soldats. Ils se sont sacrifiés au service de leur pays à la poursuite de lâches criminels dans l’Est du pays.

 

Nous ne pensons pas que le Burkina soit une cible des djihadistes, il n’y a aucun environnement prospère pour eux ici. On nous dira que c’est facile d’accuser les autres de tous nos maux. Mais, il nous est simplement difficile de ne pas faire des liens sur une entreprise de déstabilisation en bandes organisées de gangsters. Ne soyons pas naïfs pour voir le danger. La pénurie de carburant de ces dernières 72 heures est une pure diversion. Depuis la reprise du procès du procès du putsch où nos généraux de pétanque se rapprochent de la barre, quinze éléments de vaillantes forces de défense et de sécurité ont péri dans des opérations montées sous le masque de terrorisme.

 

Les accusés et leurs alliés qui ont perdu le pouvoir et leurs soutiens narcotrafiquants ne nous laisseront jamais en paix. Il reste au peuple burkinabè averti de comprendre et de se battre jusqu’à la dernière goutte de sang contre cette vermine qui cherche révolter la grande muette, et à empêcher la reprise économique. L’adoption de la nouvelle loi portant sur le code électoral a anéanti tous leurs espoirs de faire le plein de voix en Côte d’Ivoire. Ils ne leur reste que la violence pour faire entendre leur désapprobation, et il faut s’attendre à ce qu’ils exposent le pays à des turbulences.

Parmi nos populations se sont infiltrés des criminels et on ne cessera jamais de faire appel à la vigilance des communautés locales. L’heure est à la mobilisation de toutes les énergies pour une synergie effective.

La fierté du Burkina est le sens de dévouement et de loyauté de ses soldats qui ont toujours été à la hauteur de leur mission malgré leurs moyens dérisoires.

Prompt rétablissement aux blessés. Que les âmes des victimes reposent en paix, et que Dieu les accueille dans la félicité céleste.

Ag Ibrahim Mohamed

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.