OPEN DATA : KéoLID outille une trentaine de jeunes

0
OPEN-DATA-Kéolid-Innovation-Hub-outille-une-trentaine-de-jeunes

KéoLID Innovation Hub a initié une formation en Open data, à l’endroit de la jeunesse. La première séance a eu lieu le samedi 11 mai 2019, à Ouagadougou. Objectif : former les jeunes en collecte de données ouvertes.

OPEN-DATA-Kéolid-Innovation-Hub-outille-une-trentaine-de-jeunesDans une société où les citoyens réclament de plus en plus la transparence dans la gestion, la vulgarisation des informations devient nécessaire. C’est dans cette optique que KéoLID Innovation Hub, entend jouer sa partition à travers la formation des jeunes en Open data. L’objectif recherché est de mettre à la disposition de l’opinion publique toutes les informations utiles, dans tous les secteurs d’activités. Cela devrait contribuer à améliorer la transparence dans la gestion des biens publics.

https://www.youtube.com/watch?v=fQTle0OkSB0

Selon les initiateurs, open data permet également d’améliorer la démocratie, à travers une bonne gouvernance. Pour cette séance de samedi, ils étaient environ une trentaine de jeunes, de profils différents à prendre part à la formation. Le processus consiste à extraire des données ouvertes, et de les rendre publiques, accessibles et réutilisables. Ainsi, la présente formation qui s’étend sur 4 séances, comprend deux (2) volets. Il s’agit de la phase théorique, qui permet aux apprenants d’avoir des notions de base. Ensuite, la deuxième étape concerne la pratique. A cette phase, les apprenants sont appelés à manipuler des logiciels spécialisés dans le traitement des données. Ils devraient à travers des exercices pratiques, être en mesure d’extraire des données sur des sites précis, de les traiter et les mettre à la disposition de tous.

Par ailleurs, il faut retenir que 5 critères sont nécessaires dans la méthode de collecte des données ouvertes. Il s’agit de la data volume, la data variety, la data velocity, la data veracity et la data value.
Cependant, certaines données sont exclues de la open data. Il faut entendre par là, les données personnelles ou privées et les données qui peuvent porter atteinte à la sureté de l’Etat.

Michel Caboré

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.