Luttes internes au sein de l’ANC

0
Cyril Ramaphosa se base ici sur les auditions publiques organisées depuis le mois de juin. Il y ajoute un argument économique : « Un accès équitable à la terre va participer à la croissance économique, grâce à l’utilisation intensive de plus de terres dans le pays. »
Seul problème : le timing de cette annonce. Le processus parlementaire était en cours ; M. Ramaphosa le contourne avec cet amendement annoncé dans la précipitation. Lui qui apparaissait maître du dossier, semble avoir été rattrapé par les luttes internes de l’ANC. L’annonce a créé un mouvement de panique sur le marché des devises. Le rand s’est rapidement déprécié face au dollar.
L’Australie propose des visas humanitaires aux fermiers blancs sud-africains

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.