Lutte contre l’insécurité : l’association 2ABK-BF entend apporter sa contribution

0
Lutte-contre-l-insécurité-l-association-2ABK-BF-entend-apporter-sa-contribution

L’Association Afrik Béog Kômba Burkina Faso (2ABK-BF), était face à la presse le jeudi 5 décembre 2019, à Ouagadougou. L’objectif de cette rencontre était de procéder au lancement officiel de ses activités. Conduite par son président Ousséni Savadogo, la mission principale de 2ABK-BF consiste à promouvoir la paix, la cohésion sociale et la justice au Burkina Faso et partout en Afrique.

Lutte-contre-l-insécurité-l-association-2ABK-BF-entend-apporter-sa-contributionCela fait maintenant quatre ans que le Burkina Faso est frappé à plein fouet par de multiples attaques terroriste. Malgré les multiples efforts consentis par le gouvernement, le mal continue de faire des ravages. Conscient que l’Etat à lui seul ne peut pas tout faire, plusieurs organisations de la société civile ont décidé d’apporter leur contribution afin de renforcer les actions dans cette lutte de longue haleine contre l’insécurité. C’est sans doute dans cette optique que l’association Afrik Béog Kômba Burkina Faso, a décidé également de mettre sa main dans la pâte en vue de contribuer à éradiquer l’hydre du terrorisme du pays des hommes intègres.

Selon Ousséni Savadogo, président de l’association 2ABK-BF, leur mission principale est d’œuvrer à la promotion de la paix, la cohésion sociale, la sécurité et la justice au Burkina Faso et en Afrique. Pour y parvenir, l’association entend mener les jours à venir plusieurs actions avec les Forces de Défense et de Sécurité. L’un de ses projets est celui dénommé « sentinelle », qui vise à faire la promotion des numéros verts de la police, de la gendarmerie et autres. Selon l’esprit de ce projet, chaque citoyen doit être un agent de renseignement. A l’endroit des populations, il est prévu des campagnes massives de sensibilisation à travers toute l’étendue du territoire national. Au-delà de la lutte contre l’insécurité, l’association vise aussi le développement durable. Pour cela elle intervient dans tous les domaines du développement. L’activité s’est terminée par le lâcher des colombes pour symboliser la recherche de la paix.

MICHEL CABORE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.