Lutte contre la Corruption au Burkina Faso : l’ASCE-LC lance sa caravane à Houndé

0
Lutte-contre-la-Corruption-au-Burkina-Faso-l-ASCE-LC-lance-sa-caravane-à-Houndé

La salle conférence de la mairie de Houndé a accueilli, une rencontre entre les acteurs sociaux et l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC) le jeudi 20 juin 2019. Tenue sous la présidence du Député – Maire de la commune représenté par le Directeur de cabinet Mr Moumouni DABRE. L’objectif est d’informer et d’échanger sur la loi O4 portant sur la prévention et la répression de la corruption et des infractions liées à la corruption.

Dans le cadre de sa mission de prévention et de répression de la corruption au Burkina Faso, l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC) a rencontré les acteurs sociaux de la commune de Houndé pour la promotion et l’appréhension de la loi 04 portant prévention et répression de la corruption au Burkina Faso. Composé de contrôleurs d’Etat, l’équipe d’animation de l’ASCE-LC a à travers cette activités, lancée sa campagne de sensibilisation et de promotion de la loi O4 CNT du 03 mars 2015 portant prévention et répression de la corruption et des infractions liées à la corruption au Burkina Faso. La rencontre de Houndé a porté sur deux (03) éléments essentiels : les causes et conséquence de la corruption.

La corruption est un fléau qui gangrène le développement durable dans une communauté. Il se manifeste par les pots de vin, les dessous de table, faux et usage de faux, le détournement de deniers publics, l’enrichissement illicite, la surfacturation et bien d’autres. Ces phénomènes selon Mr DRABO, chef du département de la stratégie de prévention et de lutte contre la Corruption, sont causés entre autres par le dysfonctionnement de l’administration publique et de la justice, l’ignorance des droits et devoirs par les citoyens, l’impunité, la mal gouvernance, l’inefficacité du système de contrôle

Relativement aux conséquences, il ressort bon nombre de problèmes socio-économiques dont la rupture de confiance entre administration et administré, l’incivisme, l’augmentation des dépenses publiques, la remise en cause des stratégies de développement, le découragement des investisseurs, la fuite des capitaux, l’absence de repère d’éthique pour les générations futures.

Dans les mesures de prévention Mr DRABO a insisté sur l’amélioration de la participation citoyenne dans la lutte contre la Corruption, réintroduction de l’éducation civique dans le système éducatif, rendre plus efficace et plus transparent le service public, la création d’un partenariat entre le secteur privé, public et la société civile, la dénonciation des mauvaises pratiques, la mobilisation de l’opinion publique pour protéger les dénonciateurs.

Il a rappelé à l’assistance en ces termes  » la porte d’entrée de la corruption sont les cadeaux car tous les cadeaux ne sont pas cadeaux ».

Le représentant du Député – Maire Mr Moumouni tout comme l’équipe de l’ASCE-LC a remercié les participants pour leur déplacement et la participation aux débats et l’ASCE-LC, il les invite vivement à s’investir ardemment contre la corruption pour le bien-être de la commune de Houndé et de la nation Burkinabé.
En rappel la campagne de l’ASCE-LC, touchera 40 communes du Burkina et se déroule du 20 juin au 03 juillet 2019.


Kassoum Ouédraogo (correspondant)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.