« L’Etat n’est pas un employeur quelconque qui peut se permettre tout avec l’argent de toute une nation », Lassina Ouattara

0

Les députés reprennent le chemin de l’Assemblée Nationale ce mercredi O7 mars 2018 pour la première session ordinaire de l’année 2018 . Le Groupe parlementaire MPP voudrait saisir cette opportunité pour faire des propositions concrètes et recommandations en phase avec le PNDES . Les responsables de ce parti ont échangé avec les hommes de médias sur les préoccupations du moment le mardi 06 mars 2018 au siège du parti.

 

 

Cette première session qui s’ouvre au moment où les forces vives de la nation sont en conclave sur les conditions de rémunérations des agents de l’Etat, le Groupe parlementaire MPP a travers son président Lassina Ouattara salue d’ors et déjà la tenue de cette concertation et espère des propositions a la fin des travaux . Sur la question de la suppression du fond commun notamment au ministère de l’Economie et des finances, le Groupe parlementaire se dit favorable aux propositions qui sortiront du forum . Un appel est lancé à toutes les parties prenantes au sens de responsabilité en vue de la pérennité de la fonction publique et de la santé des finances publiques .

Contrairement aux opinions qui veulent restreindre la conférence nationale sur la problématique du système de rémunération des salaires publics à un cadre ordinaire de négociation entre employeurs et employés, le Groupe parlementaire MPP estime que cette conférence a une portée nationale et que chaque composante a son mot a dire . « L’Etat n’est pas un employeur quelconque qui peut se permettre tout avec l’argent de toute une nation » a dit Lassina Ouattara , président du Groupe parlementaire MPP. Selon lui, la course aux statuts particulier a une incidence financière sur le budget national dont elle seule absorbe déjà plus de 50% des ressources . « C’est dire que entre une économie de subsistance et une économie de développement , un choix est nécessaire » a t-il conclu.

A l’entame de cette première session , le Groupe parlementaire MPP voudrait faire des actes d’incivisme de plus en plus récurrents et la situation d’insécurité une préoccupation majeure. Pour se faire, il a été décidé la tenue du 16 au 18 mars prochain des journées parlementaires autour du thèmes : « Problématique de l’insécurité et de l’incivisme : quel regard et quel apport du Groupe Parlementaire MPP ». Pour rendre hommage aux vaillantes forces de défense et de sécurité dans la lutte conte le terrorisme, la ville de Dori dans le Sahel, province du Séno a été choisi pour débattre de ce thème .

En ce qui concerne le procès du Putsch du 15 septembre 2015 , qui à peine ouvert le 27 février 2018 a été suspendu pour reprendre à une date ultérieur, le Groupe Parlementaire MPP souhaite que le procès reprenne vite et que la vérité et la justice triomphent et que les coupables répondent de leurs actes .

Fiakofi Kossi (stagiaire).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.