Les Gulmanceba mathématiciens ou sorciers : le nouvel ouvrage du professeur Taladidia

0
Les-Gulmanceba-mathématiciens-ou-sorcier-le-nouvel-ouvrage-du-professeur-Taladidia

Le dernier ouvrage du Pr Taladidia Thiombiano a été présenté à l’opinion public, le jeudi 27 juin 2019, à Ouagadougou. Intitulé ‘’Recherches sur les principes mathématiques de la géomancie : les Gulmanceba mathématiciens ou sorcier ? ‘’, cet ouvrage révèle le récit des pratiques culturelles des Gulmanceba, selon lequel, il existe une logique mathématique qui explique la géomancie.

Les-Gulmanceba-mathématiciens-ou-sorcier-le-nouvel-ouvrage-du-professeur-TaladidiaEconomiste de formation, le Pr Taladidia Thiobiano a une spécialisation en économétrie. Il a enseigné pendant 40 ans à l’université Ouaga 2. Il faut noter que ce parcours professionnel épatant lui a permis d’être le président du conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique, dont le siège est basé à Dakar. En effet, cet imminent homme des sciences a publié de nombreux ouvrages pédagogiques entres autres sur l’économétrie, l’économie de l’environnement et une multitude d’articles théoriques relatifs à l’économie.

Le dernier ouvrage qui vient de sortir et intitulé  » Recherches sur les principes mathématiques de la géomancie : les Gulmanceba mathématiciens ou sorciers ? se veut culturel, parce qu’il aborde les pratiques traditionnelles d’une société jalouse de la conservation de ses valeurs. Il aborde aussi d’autres aspects tels que l’écriture, le développement de la science dans les sociétés africaines de l’époque. Mais il aborde aussi la démarche utilisée pour comprendre la géomancie, à savoir l’épistémologie. Tel est le fondement de sa démarche avec pour point central l’outil mathématique auquel il a toujours eu recours dans tous ses travaux pour expliquer et comprendre le phénomène ou sujet faisant l’objet de ses recherches.

Par ailleurs, l’auteur assimile bien les bases mathématiques à la géomancie. La géomancie n’est pas de la sorcellerie en ce sens où on peut se fonder exclusivement sur les règles de mathématique. On commence par la théorie des probabilités, c’est à dire les jeux du hasard » a-t-il révélé. Avant de renchérir « Ensuite on fait intervenir les calculs vectorielles, matriciels et les permutations. Surtout la géomancie est basée sur la règle de deux, c ‘est composé de 0 et 1, c’est à dire un système binaire. A partir de ça on peut faire toutes les démonstrations, et on n’a pas besoin d’être Gulmance pour apprendre la géomancie. Donc il y a une logique mathématique qui explique la géomancie ».

Flore KINI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.