MCR: « le navire du Burkina Faso est sans navigateur » dixit Tahirou Barry

0
« le-navire-du-Burkina-Faso-est-sans-navigateur » dixit Tahirou Barry

Le Mouvement pour le Changement et la Renaissance (MCR) était face à la presse le dimanche 14 avril 2019, à Ouagadouou. Selon Carlos Toé, le président du MCR, l’objectif était de porter à la connaissance de l’opinion publique, la candidature de Tahirou Barry aux élections présidentielles de 2020.

Le Mouvement pour le Changement et la Renaissance, connait désormais son candidat à l’élection présidentielle de 2020 au Burkina Faso. Il s’agit de Tahirou Barry, ex-président du PAREN. Selon Carlos Toé, le président du MCR cette conférence fait suite à une demande du parti, adressée à Tahirou Barry depuis le 27 janvier dernier pour être candidat. Pour Barry, il a accepté de se porter candidat car il ne pouvait pas rester indifférent à « la souffrance de son peuple ». Pour lui, si le Burkina Faso est malade de tous les maux, c’est parce que son navire est sans navigateur. « J’ai beaucoup réfléchi sur la portée de mon engagement. Je suis arrivé à une conclusion : mon pays est malade et a besoin de l’assistance de tous ses enfants à des dégrés d’engagement divers. Doit- on fermer les yeux quand on est témoin des gémissements quotidiens d’un peuple rongé par la souffrance et le désespoir ? » s’est-il exclamé.

Pour mieux répondre aux attentes des populations, Tahirou Barry place sa candidature sous le signe d’un grand combat contre trois maux qui handicapent l’avenir des Burkinabé. Il s’agit du combat contre le terrorisme et l’érosion de la cohésion sociale, le combat contre la pauvreté des populations et enfin le combat contre le chômage endémique qui « tue à petit feu les jeunes des villes et des campagnes ». Il a également profité de l’occasion, pour demander pardon au professeur Laurent Bado, pour tous les manquements constatés. « A ce grand éducateur hors pair Laurent K. Bado, je lui exprime toute ma reconnaissance et lui réitère toutes mes excuses publiques pour mes actions et omissions qui ont causé du tort » a-t-il laissé entendre. Quant à une éventuelle alliance avec le PAREN, Tahirou Barry a signalé que rien n’est exclu en politique, même si pour l’heure la question n’est pas sur la table.

Michel Caboré

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.