L’actualité du monde en bref du vendredi 29 novembre 2019

0
L-actualité-du-monde-en-bref-du-vendredi-29-novembre-19

Côte d’Ivoire : Dix-sept partis politiques ivoiriens ont signé, hier jeudi 28 novembre 19, un manifeste sous l’égide du PDCI d’Henri Konan-Bédié pour entériner la formation de la CDRP, la Coalition pour la démocratie, la réconciliation et la paix. Au programme de cette coalition, la réforme de la Commission électorale, ainsi que la gratuité de la carte d’identité avec, en toile de fond, l’élection présidentielle de 2020.

Mali : Le groupe jihadiste Etat islamique (EI) a affirmé jeudi 28 novembre 19 avoir provoqué la collision entre deux hélicoptères français dans laquelle 13 soldats ont trouvé la mort au Mali, en forçant un des appareils à battre en retraite après une embuscade. Les deux hélicoptères militaires français sont entrés en collision lundi durant une opération de combat de nuit contre des jihadistes dans le sud du Mali en guerre.

France : Le chef d’état-major des armées, François Lecointre, apporte un démenti très ferme aux affirmations du groupe État islamique au Grand Sahara : la collision entre les deux hélicoptères n’est pas due à des tirs ou à une action des jihadistes qu’ils combattaient. « C’est absolument faux. Ce qui est vrai – on l’a dit -, et dans l’état actuel des connaissances que l’on a, je ne m’aventurerai certainement pas au-delà : il y a collision entre deux hélicoptères, dans une opération de combat très complexe qui nécessite dans une opération et dans une ambiance dure de concentration de combat, de mesure des risques, une très fine coordination. Et cette coordination qui est rendue complexe par le combat, qui fait partie même du combat, a entraîné cet accident. Mais pour autant, il n’y a pas eu de prise à partie par les jihadistes, qui étaient poursuivis et qui étaient marqués d’une certaine manière au sol. Et il n’y a pas eu donc de retrait d’un appareil face à un tir des jihadistes. »

Guinée : La justice guinéenne a remis en liberté provisoire les principaux leaders du FNDC, condamnés le 22 octobre dernier à de la prison ferme pour avoir appelé à manifester contre le projet de nouvelle Constitution qui pourrait ouvrir la voie à un 3e mandat du président Alpha Condé. Les débats de leur procès en appel ouvert le jeudi 28 novembre 19 à Conakry n’ont pas encore porté sur le fond, mais sur une demande de renvoi ainsi qu’une demande de remise en liberté, toutes deux acceptées par le ministère public et le président.

Afghanistan : Le président des États-Unis Donald Trump a annoncé jeudi 28 novembre 19 lors d’une visite nocturne surprise sur une base américaine en Afghanistan que les négociations avec les talibans, interrompues en septembre, avaient repris. Le voyage-éclair de M. Trump, son premier dans le pays, avait été gardé secret pour des raisons de sécurité. Il a eu lieu à l’occasion de la fête de Thanksgiving.

Corée du Nord : La Corée du Nord a tiré jeudi 28 novembre 19 « deux projectiles non identifiés », a annoncé l’armée sud-coréenne, au moment où les négociations sur le nucléaire entre Pyongyang et Washington demeurent dans l’impasse. Deux projectiles ont été tirés en direction de l’est depuis la province du Hamgyong du Sud et sont tombés dans la mer du Japon, a indiqué l’état-major sud-coréen dans un communiqué. Ce tir a été effectué à 16H59 (7H59 GMT) jeudi, jour de Thanksgiving, une grande fête pour les Etats-Unis.

Hong Kong : Les militants pro-démocratie ont appelé vendredi 29 novembre 19 à de nouvelles actions dans les prochains jours à Hong Kong, où la police a levé le siège du campus de l’Université polytechnique, devenue mi-novembre l’épicentre du mouvement. Différents forums en ligne coordonnant le mouvement de protestation sans véritable leader ont invité la population à participer à un grand rassemblement dimanche et à une grève lundi visant à perturber les transports publics.

Mireille Bailly

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.