L’actualité du monde en bref du jeudi 12 décembre 2019

0
L-actualité-du-monde-en-bref-du-Mardi-17-décembre-2019

Niger : Le poste militaire d’Inates a été attaqué mardi 10 décembre, dans la soirée, par plusieurs colonnes de véhicules, dont des blindés et des motos. Inates se situe à 250 km de Niamey et les assaillants sont des jihadistes en provenance du nord du Mali. Au moins 71 militaires ont été tués dans l’attaque et un « nombre important d’assaillants neutralisés ».

Sahel : la France reporte le sommet de Pau suite à l’attaque jihadiste à Inates. L’Élysée a annoncé mercredi 11 décembre qu’en raison de l’attaque jihadiste mardi au Niger, le président français Emmanuel Macron, en accord avec son homologue nigérien Mahamadou Issoufou, a décidé de reporter à début 2020 le sommet avec les dirigeants des cinq pays du Sahel prévu en France le 16 décembre.

RDC : il y a un nouveau sujet de discorde au sein de la coalition au pouvoir en République démocratique du Congo (RDC). L’administration Tshisekedi a limogé les deux ambassadeurs proches de Joseph Kabila qui étaient accrédités à l’ONU, et cela, à quelques jours du débat sur le renouvellement du mandat de la Monusco. Le représentant accrédité au Japon s’est également vu rappelé définitivement au pays.

Éthiopie : la police fédérale déployée dans 45 universités. Cette décision de déployer la police fédérale a été prise par le ministère des Sciences et de l’Éducation supérieure pour ramener le calme et la sérénité dans les universités. Depuis début novembre, sept étudiants ont été tués et des dizaines blessées dans des heurts à caractère ethnique.


États-Unis :
Donald Trump exploite à son profit la procédure de destitution. Selon un dernier sondage, Donald Trump l’emporterait dans le Michigan face à tous les candidats démocrates en vue de la course à la Maison Blanche en 2020. Un État qu’il avait remporté de justesse en 2016. Le président est aussi en tête en Pennsylvanie et dans le Wisconsin, deux autres États clés.


Texas :
Le Texas a procédé mercredi à la dernière exécution de l’année 2019 aux Etats-Unis, où la peine capitale a été appliquée à 22 condamnés depuis janvier. Travis Runnels, 46 ans, a subi une injection létale dans la soirée du 11 décembre dans le pénitencier de Huntsville, la justice ne lui ayant pas accordé de répit de dernière minute.

Mireille Bailly

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.