La Gouverneure du Centre-sud échange avec les corps constitués du Bazèga

0
La- Gouverneure- du- Centre-sud- échange- avec- les- corps –constitués- du- Bazèga

Une mission conduite par la Gouverneure de la région du Centre-sud, Josiane Kabré/Zoungrana a rencontré les corps constitués de la province du Bazèga ce mardi 11 février 2020 à Kombissiri. Echanges sur la cohésion sociale, tel était l’objectif de cette rencontre qui a regroupé l’ensemble des corps constitués du Bazèga.

Le Burkina Faso jadis un havre de paix, terre d’hospitalité où le vivre ensemble faisait sa renommée, connaît depuis quelques temps des mésententes au sein des différentes communautés pour diverses raisons, mettant en mal la cohésion sociale. Cette situation malheureuse constatée dans certaines localités du pays constitue un frein au développement malgré les efforts du Gouvernement.

Dans l’optique de retisser le tissu social et de faire le vivre ensemble, une réalité dans la région du Centre-sud, la Gouverneure Josiane Kabré/Zoungrana accompagnée de ses plus proches collaborateurs a rencontré l’ensemble des corps constitués de la province du Bazèga. La rencontre dont les échanges ont porté sur la cohésion sociale, a rassemblé les autorités provinciales, départementales, communales ainsi que les responsables et chefs de services, les leaders d’opinion, les religieux et coutumiers venus de toute la province pour y prendre part.

Au cours des échanges, la Gouverneure Josiane Kabré/Zoungrana a fait le point de la situation dans la région avant d’évoquer les diverses raisons qui mettent en mal la cohésion sociale à, savoir la situation sécuritaire, le foncier, l’incivisme, le comportement de certains hommes politiques entre autres. Tout en évoquant les conséquences de ces actes, Josiane Kabré/Zoungrana a invité les participants, chacun en ce qui le concerne à sensibiliser autour de soi pour promouvoir la cohésion sociale, l’entente à travers le pardon, l’éducation des enfants.

Aussi, a-t-elle invité les populations à collaborer avec les forces de défense et de sécurité et les hommes politiques pour qu’à l’approche des futures élections, ils agissent avec intégrité pour des campagnes apaisées et respectueuses des autres. Dans leurs interventions, certains participants ont fait des suggestions susceptibles de contribuer à la promotion de la cohésion sociale. Cette rencontre d’échanges a également servi d’occasion au médecin chef du district sanitaire de Kombissiri pour donner une communication sur l’infection à coronavirus.

Jean Yves Birba

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.