Kamalpha : Un système qui révolutionne l’éducation

0
Kamalpha-Un-système-qui-révolutionne-l-éducation

Le salon E-Commerce est un espace cosmopolite. C’est en cela que sa tenue constitue une opportunité pour les innovateurs du numérique. Ils se construisent une meilleure visibilité au grand public à travers des expositions. A l’instar donc des autres secteurs, Kamalpha est venue exposer son innovation de pointe.

Dans un monde dominé par la révolution des nouvelles technologies de l’information et de la communication, l’implication de tous devient une nécessité. C’est donc dans l’optique de faire de la révolution numérique une réalité au Burkina Faso que la fondation Kamalpha est créée.Basée à Bobo-Dioulasso, la structure a pour principale mission d’utiliser les ordinateurs, comme outils d’enseignement. Pour y parvenir, elle a développé un système dénommé Kalmalpha. Ce logiciel peut être installé dans tout type d’appareil.

Le système éducatif Kamalpha, comprend tous les programmes d’éducation scolaire du ministère de l’éducation pour tous les niveaux du primaire. C’est un logiciel qui permet aux élèves d’apprendre efficacement avec le numérique et de booster leur rendement scolaire. Grâce à l’intelligence de ce logiciel, l’enfant apprend convenablement comme s’il se trouvait devant son maître dans sa classe d’école. Aussi, pour les élèves n’ayant pas accès aux écoles de Kamalpha, le Kit Familial leur permet d’apprend en famille après les cours du jour qu’ils fréquentent dans les écoles standards. En plus du français et de l’anglais, le logiciel Kalmapha est conçu dans plusieurs langues locales.

Kamalpha n’est pas seulement pour les élèves, car tout le monde peut apprendre. Selon son président coordonnateur, Monsieur Lassina Bamba : « Toute personne en quête du savoir peut apprendre avec le système Kamalpha. De l’agriculteur, mécanicien jusqu’au berger derrière son troupeau de bœufs, chacun trouvera satisfaction. » Monsieur Bamba se dit satisfait pour l’initiative du salon E-Commerce. Mais l’arbre ne doit pas cacher la forêt, c’est pourquoi il pense qu’il serait encore mieux de vulgariser le tic et enseigner l’informatique à tous les enfants afin de permettre à tous d’avoir accès à l’internet. Soutenue seulement par les Canadiens, la fondation Kamalpha dit être actuellement confrontée à de multiples difficultés qui font obstacle à son épanouissement. Les difficultés sont entre autres financières et manque de matériels. Présente à cette deuxième édition du salon E-Commerce ouaga 2018, la fondation a profité des micros de FasoPic pour présenter des doléances. Elle demande un fort soutien au gouvernement et en particulier le Ministère de l’Education Nationale et l’Alphabétisation ainsi que toutes les personnes de bonne volonté. Ce soutien leur permettra d’étendre leurs représentations sur l’ensemble du territoire national. Cela pourra aider à résoudre le déficit d’enseignants.

Michel Caboré(stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.