Journée mondiale des enseignants: Soutenir les enseignants c’est bâtir l’avenir de demain

0

La Journée mondiale des enseignants 2018 marquera le 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme (1948) qui inscrit l’éducation parmi les droits fondamentaux et proclame le droit à un enseignement gratuit et obligatoire et à un accès équitable et inclusif à l’éducation pour tous les enfants. Célébrée le 5 octobre de chaque année depuis 1994, la Journée mondiale des enseignants commémore la signature de la Recommandation OIT/UNESCO. Au Burkina Faso, les acteurs du monde de l’éducation célèbrent cette journée à travers des activités diverses : Assemblée générale, Meeting, Marches-meeting.

Enseigner, c’est souvent beaucoup plus qu’exercer un métier ! La majorité des enseignants considèrent leur profession comme un sacerdoce et se sentent investis d’une mission capitale : préparer l’avenir de la jeunesse. Pour mener à bien cette mission, les encouragements et le soutien leur sont indispensables.

Maxime Sou, enseignant depuis vingt ans, gère une classe de CE2 de 132 élèves dans l’école Koua C de Bobo Dioulasso.

Le thème de cette année : « Le droit à l’éducation, c’est aussi le droit à un personnel enseignant qualifié » a été choisi pour rappeler à la communauté internationale que le droit à l’éducation ne peut pas s’exercer sans le droit à des enseignants formés et qualifiés. Aujourd’hui encore, le manque d’enseignants est un problème persistant mondialement parlant. Aussi on estime que dans le monde 264 millions d’enfants et de jeunes ne sont pas scolarisés. Pour réaliser les objectifs de l’agenda Éducation 2030 d’un enseignement primaire et secondaire universel, le monde a besoin de recruter près de 69 millions de nouveaux enseignants.

Pourquoi une telle journée

Les enseignants contribuent pour une très large part au développement de leur pays en assurant la transmission des savoirs. Ils jouent également un grand rôle civique car leur tâche contribue à préserver la cohésion sociale. L’Unesco a créé cette journée pour attirer l’attention de certains gouvernements sur les mauvaises conditions de travail que le corps enseignant doit parfois supporter. De par le monde, les enseignants travaillent en effet dans des conditions très diverses. Dans certains pays, leurs salaires sont très bas, voire inexistants.

Respecter les enseignants, c’est rendre service aux enfants

Si vous êtes parent d’enfant(s) scolarisé(s), n’oubliez pas que le meilleur service à rendre à vos enfants, c’est de les inciter à respecter leurs enseignants. Peu d’enfants ont véritablement conscience de la chance que représente pour eux le fait de recevoir, jour après jour, un enseignement de qualité qui leur donne toutes les clés de la vie en société. Il est parfois nécessaire de le leur rappeler, pour leur permettre de regarder leur école et leurs professeurs d’un autre œil.
De façon plus précise, pensez à :
• ne pas dire du mal des enseignants devant votre enfant, même si vous êtes en désaccord avec ses méthodes. Trouvez une façon nuancée d’exprimer votre pensée de façon à ne pas saper l’autorité de l’enseignant : ce serait contre-productif !
• ne pas insinuer qu’une mauvaise note ou une punition pourrait être injuste : cela peut arriver mais c’est tout de même rare. Il vaut mieux essayer de voir avec l’enfant de quelle façon la note ou la punition se justifie. En revanche, si une injustice a réellement été commise, prenez rendez-vous avec l’enseignant de façon à éclaircir l’affaire.


Wendemi Annick KABORE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.