Journée entrepreneuriale de la femme du Bazèga : l’association BOUMBAYE offre des opportunités aux femmes du Bazèga

0
JOURNEE-ENTREPREUNARIALE-DES-FEMMES-DU-BAZEGA

L’association BOUMBAYE pour la paix et le développement du Bazèga (AB/PD) en partenariat avec la Générale de la micro finance a organisé le samedi 1er février 2020 à Kombissiri une journée dénommée « Journée entrepreneuriale de la femme du Bazèga ». Sensibiliser et informer les femmes du secteur informel sur les opportunités que peut offrir une micro finance, tel était l’objectif de cette journée.

Elles étaient des centaines de femmes venues de toutes les 7 communes de la province à prendre d’assaut le siège de l’association BOUBAYE pour la paix et le développement du Bazèga (AB/PD) à Kombissiri pour participer à la journée dénommée « Journée entrepreneuriale de la femme du Bazèga » organisée par l’AB/PD en partenariat avec la Générale de la micro finance. Selon l’initiateur de cette journée, Christian Ouédraogo, président de l’AB/PD, c’est dans l’optique de se donner la main et de travailler en synergie pour améliorer les conditions de vie et d’existence des femmes de la province du Bazèga que cette journée a été organisée en partenariat avec la Générale de la micro finance.

DES-ORGANISATEURS-DE-LACTIVITEL’objectif est de contribuer activement au développement socio-économique des femmes du Bazèga. Convaincues de l’importance de cette rencontre, les femmes ont massivement répondu à l’invitation des organisateurs. Au cours des échanges, Christian Ouédraogo est revenu sur les objectifs de l’association BOUMBAYE en matière d’autonomisation des femmes de la province. Présente à cette journée avec sa délégation, la directrice générale de la Générale de la micro finance Euphrasie Siri a échangé avec les femmes sur les prestations de son institution et des différentes opportunités à des conditions souples pour les femmes désireuses d’entreprendre seule ou en groupe dans les différents domaines d’activités génératrices de revenus à savoir l’élevage, l’embouche, le commerce, l’agriculture, entre autres. Les échanges ont permis aux femmes de passer au peigne fin toutes les questions relatives aux conditions pour bénéficier des prestations de la Générale de la micro finance qui, selon elles, est une véritable aubaine pour entreprendre et renforcer leurs différentes activités. Cette journée d’information et de sensibilisation qui a été une occasion de partage d’expérience, a également permis à certains partenaires de l’AB/PD de présenter leurs produits dans le domaine de l’assurance et des appareils d’éclairage. Satisfaites de cette journée à leur profit, les femmes ont témoigné leur gratitude aux initiateurs pour ces opportunités qui s’offrent à elles.

Pour rappel, l’AB/PD a procédé au lancement de ces activités en 2019 et compte à ce jour plusieurs actions de développement à son actif au nombre desquelles, des campagnes de plantation d’arbres, la confection de 300 cartes nationales d’identité burkinabè (CNIB) pour les femmes, un soutien en vivres pour les personnes vulnérables, la remise de panneaux signalétiques, des lampes solaires et autres matériels au profit des communes de la province.

Jean Yves Birba (correspondant)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.