Journée de l’excellence 2018 dans le Sanguié : Christian Zongho et Pyakiene Eve Tracy Arlette Bakiyono les meilleurs élèves

0

La Journée de l’excellence 2018 célébrée dans province du Sanguié ce samedi 28 juillet a distingué mis à part les prix spéciaux, 43 acteurs intervenant dans le monde éducatif dont leur mérite a été reconnu à la fin de l‘année scolaire 2017-2018. La cérémonie s’est déroulée sous le thème : « La promotion de l’excellence et du civisme », et a salué les mérites de Christian Zongho et Pyakiene Eve Tracy Arlette Bakiyono, de même que Tébia Ido ; les deux premiers en tant que meilleurs élèves respectivement garçon et fille de la province et le dernier entant que meilleur enseignant.

Pyakiene Eve Tracy Arlette Bakiyono meilleure élève fille

Ils sont 43 acteurs du monde éducatif dans la province du Sanguié à avoir été distingués lors de la Journée de l’excellence 2018, qui a eu lieu à la Place de la Nation à Réo. Parmi ces 43 acteurs, trois dont deux élèves et un enseignant peuvent être considérés comme étant les meilleurs. Pour ce qui est des élèves, il s’agit de Christian Zongho et Pyakiene Eve Tracy Arlette Bakiyono. Le premier, élève qui vient de l’école NEDIALPOUN avec 160 points/170 est le meilleur élève garçon de la province.

La seconde, élève à Réo Application avec 159/170 points est la meilleure élève fille. Les deux ont reçu comme prix, un trousseau de 50 000 francs CFA, la national géographique, un vélo, un kit scolaire, un dictionnaire Larousse encyclopédique universel. Le meilleur excellent parmi les enseignants distingués est Tébia Ido. Sur 107 candidats qu’il a présenté, 100 ont été déclarés admis, ce qui le vaut un pourcentage de 93,45%. Enseignant à l’école Kyon A, il est récompensé avec une lettre de félicitation, un dictionnaire (Le Robert maxi), une moto, un sac et trois pagnes. Il est important de préciser que des prix spéciaux ont également étés décernés aux cours de la cérémonie.

Il faut rappeler que la province de Sanguié a présenté 9 836 candidats dont 5 261 filles et 4 575 garçons. Elle a obtenu 5 758 admis dont 2 836 filles et 2 922 garçons. Le taux de réussite globale est évalué à 58, 54% dont 53,90% pour les filles et 63,8% pour les garçons. Ces statistiques ont été données par la directrice provinciale, Julienne Yaméogo née Bénon qui semble ne pas être satisfaite ; au regard de cette déclaration qu’elle a faite : « ces résultats nous le reconnaissons, sont en deçà de nos attentes ». Pour sa part, elle a interpellé les uns et les autres à plus d’effort de discipline, de civisme pour rehausser le niveau dès l’année scolaire prochaine. Elle a profité de l’occasion pour féliciter les lauréats.

Une partie des prix décernés aux lauréats

Le parrain de la cérémonie, le directeur général de la Direction générale des impôts (DGI), Adama Badolo va aborder dans le même sens qu’elle. Après avoir félicité les élèves lauréats, il les a encouragés à persévérer dans l’effort, à travailler dans l’ordre, la discipline, le respect et l’obéissance des enseignants et parents. Il leur rappel que c’est à ce prix qu’ils seront utiles à eux-mêmes et à leurs parents. Aux élèves qui n’ont pas été distingués, le parrain les a invités à ne pas se décourager.

Dans cette dynamique, il leur a demandé de faire de cette fable de la Fontaine : « Travaillez prenez de la peine » leur cri de revanche ; « car c’est là que se trouve le secret de la réussite » a-t-il indiqué. Avant de clore son propos, Adama Badolo a eu une pensée envers les enseignants. « Il faudra davantage cultiver et consolider chez nos jeunes de fortes valeurs de mérite, la culture du travail bien fait de l’intégrité et le goût d’effort » a-t-il souligné.

Thierry KABORE ( Collaborateur)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.