Insalubrité à Ouagadougou : l’UPD en quête de solutions

0
Insalubrité -à –Ouagadougou-des- jeunes -en -quête -de -solutions

L’Union panafricaine pour le développement avec à sa tête Djibril Bamogo, a initié une causerie éducative, le 2 avril 2021, dans l’arrondissement 12 de Ouagadougou. Une causerie qui a eu pour objectif de discuter sur l’insalubrité grandissante dans la ville. Incivisme, analphabétisme, négligence et manque de sensibilisation sont les raisons avancées par les participants, concernant ce phénomène.

L’incivisme au Burkina Faso a atteint son paroxysme. Et dans le domaine de l’assainissement dans la capitale par exemple, c’est le summum de la bêtise humaine. En effet, entre abandon des ordures à l’aire libre et dans les caniveaux et jet des sachets plastiques sur les voies et lieux publics, l’accumulation continue de l’insalubrité devient de plus en plus inquiétante. Les interventions des uns et des autres à la causerie éducative le 2 avril, a permis de relever quelques causes de ce phénomène sérieux. Ainsi, le manque d’infrastructures de traitement des déchets ou des ordures, la négligence des citoyens, la stagnation des eaux de douche, l’absence de poubelles publiques comme dans des villes d’autres pays, l’analphabétisme et la prolifération des zones non loties, sont à la base de ce problème. Le tout est chapeauté par un incivisme qui a poussé des racines.

Insalubrité -à –Ouagadougou-des- jeunes -en -quête -de -solutionsA Ouagadougou, capitale politique du Burkina Faso, chaque quartier a presqu’un dépotoir de déchets à ciel ouvert. C’est pourquoi le coordonnateur national de l’Union panafricaine pour le développement Djibril Bamogo a initié la causerie, pour inciter les jeunes à participer à la gestion de la chose publique. A l’entendre, pour combattre le phénomène, il doit avoir une confiance entre les gouvernants et les gouvernés. Il est allé plus loin en indiquant que les autorités ne peuvent pas résoudre le problème à elles seules, et il faudra que tout le monde prenne l’affaire à bras le corps car, cela y va de la santé de tous. « Ce soir, les jeunes seront formés sur leurs droits et devoirs vis-à-vis de l’insalubrité », ajoute monsieur Bamogo.

Selon Naomie Gambou, une participante, l’initiative de Djibril Bamogo est salutaire, en ce sens qu’elle vise à contribuer au développement de la ville de Ouagadougou. Les gens disent que la question de la gestion de la propreté de la ville est une responsabilité de l’État, a déploré Naomie qui croit que chacun est en partie responsable de ce que l’on voit. A ses dires, les gens savent bien que jeter un sachet au hasard n’est pas bien mais le font quand même. Cependant propose-t-elle, l’État devrait mettre à la disposition des citoyens, tout le nécessaire pour venir à bout de cette situation. Après cela, il peut prendre des mesures restrictives contre toute personne qui osera jeter des ordures à l’air libre, a-t-elle dit.

Insalubrité -à –Ouagadougou-des- jeunes -en -quête -de -solutionsLa causerie éducative est un cadre d’échange entre les jeunes et les élus, si on en croit Noël Luli, chef de délégation de la fondation Terre des hommes Italie, une ONG qui existe au Burkina Faso depuis 2003. « C’est une occasion pour ces jeunes de prendre la parole et de s’exprimer sur des sujets préoccupants », a-t-il fait savoir, avant d’ajouter qu’ils comptent organiser des séances d’entretien au sein du conseil municipal, pour savoir si les questions soulevées lors des causeries sont à l’ordre du jour. Noël Luli a également souligné qu’il s’agira de savoir quel budget pourrait être alloué à la résolution du phénomène de l’insalubrité.

A la fin de la causerie, les causes, les conséquences et les solutions pour résoudre le problème de l’insalubrité, ont été  enregistrées dans un document  qui sera  soumis aux gouvernants ou aux décideurs politiques, afin qu’ils songent à mettre en place des stratégies, pour rendre la cité plus salubre. La participation citoyenne des jeunes vise à aider les autorités, à atteindre le développement tant souhaité, conclu Djibril Bamogo.

Nicolas BAZIÉ

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.