Humour : « J’ai envie de créer ma propre façon de faire », El Présidenté

0
Humour- « J-ai –envie- de- créer- ma- propre- façon- de- faire- »- El -Présidenté

Abdoul Wahab KABORE connu sous le pseudonyme El Présidenté Bf est un artiste humoriste burkinabè. Débuté comme imitateur des voix de certaines autorités, El Présidenté a par la suite perfectionné ses compétences et fait aujourd’hui son petit bonhomme de chemin dans l’univers des humoristes.

FasoPiC : Comment est née cette vocation de faire l’humour ?

El Présidenté : Tout est parti du théâtre. J’ai commencé l’humour en imitant différentes personnalités sans connaître l’humour. C’est plus tard que j’ai bossé pour me perfectionner.

FasoPiC : Comment se porte la carrière de El présidenté ?

El Présidenté : Sur ma carrière, je rends grâce à Dieu. Ça avance tout doucement. J’arrive à faire des spectacles à succès et à avoir également des contrats de prestation.

FasoPiC : Quels sont vos projets aujourd’hui?

El Présidenté : Mon principal projet est d’écrire des spectacles et arriver à conquérir l’Afrique en particulier et le monde en général par la grâce de Dieu. La pandémie a un peu ralenti nos activités. Mais dans le mois de Mai j’entre en résidence d’écriture pour commencer des réflexions sur mon spectacle de 2021 si Dieu me donne la santé Insha’Allah. J’ai envie d’explorer là où les autres ne partent pas forcément. J’ai envie de créer ma propre façon de faire. D’améliorer mon entreprise qui est El Présidenté comédie 226.

FasoPiC: Faites-vous un autre métier en plus de l’humour?

Humour- « J-ai –envie- de- créer- ma- propre- façon- de- faire- »- El -PrésidentéEl Présidenté : Je suis dans l’Art uniquement. Je fais l’humour, le cinéma et le théâtre. A la base vous savez déjà que je suis un comédien de théâtre comme je le disais un peu plus haut. En ce qui concerne le cinéma je suis également dedans à travers mes passages dans quelques séquences ou encore ma participation dans des séries courts métrages. Ma dernière série était « Entre nos murs » qui est diffusée sur nos différentes chaînes de télé. Disons que parmi ces trois disciplines je suis beaucoup plus dans l’humour que les autres actuellement.

FasoPiC : Est-ce que le métier nourri son homme ?

El Présidenté : Je vis de mon métier et je pense que beaucoup également de mes collègues. Tout est une question d’organisation dans la vie. Il faut d’abord aimer ce que l’on fait afin de pouvoir bénéficier des retombées de la passion. Moi l’humour actuellement, c’est ma vie. Soyons surtout patients quand nous débutons une activité. Et je parle pour toute activité. Je dis ça, parce que pour tout début, des gens vont vous négliger et même s’en moquer. Mais c’est à chacun d’être conscient de ce qu’il fait, de persévérer, de ne pas dormir sur les félicitations afin de pouvoir conquérir plus de clients ou de fans.

FasoPiC: Quel message pour le peuple burkinabè qui traverse cette période de pandémie ?

El Présidenté : C’est d’inviter les uns et les autres à respecter les mesures d’hygiène pour éradiquer cette pandémie et pouvoir reprendre nos activités. Mais où je voudrais insister, c’est de ne pas céder à la panique. Dieu Bénisse le Burkina Faso !

Propos recueillis par Aubin OUEDRAOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.