Guinée équatoriale : mise en liberté requise pour un caricaturiste

0

En Guinée Équatoriale, le procureur de la République a réclamé la mise en liberté du caricaturiste Ramon NseEsonoEbalé emprisonné depuis plus de 5 mois.

À l’ouverture de son procès, lundi, le procureur a évoqué le manque de preuves. Pour cela, le ministère public ne requiert “aucune peine” contre ce caricaturiste arrêté en mi-octobre à Malabo.

Selon les autorités de Malabo, Ramon NseEsono avait été arrêté pour blanchiment d’argent et usage de faux après qu’un million de FCFA soit plus de 1500 Euros en faux billets, ont été retrouvé chez lui.

Cependant, l’Union Africaine avait déclaré que le dessinateur avait été arrêté “pour ses oeuvres qui critiquent régulièrement le gouvernement equato-guinéen.

Pour l’heure, le jugement du dessinateur a été mis en délibéré sans précision sur la date .

Alors que le président Teodoro Obiang NguemaMbasogo est à la tête du pays depuis 1979, la Guinée équatoriale a été très souvent critiquée pour ses arrestations arbitraires dans le pays.

Chancela Gningui avec AFP

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.