Forum d’affaires ivoiro-burkinabè : la pérennisation d’une alliance stratégique

0
la-pérennisation-d-une-alliance-stratégique

En marge du Traité d’Amitié et de coopération(TAC), a lieu à Ouagadougou, l’ouverture du deuxième forum d’affaire ivoiro-burkinabè. Ce forum organisé conjointement par la chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso et celle de la Cote d’Ivoire a pour objectif le renforcement du partenariat économique et commercial entre les deux pays.

Le clou de cette cérémonie d’ouverture du forum d’affaires ivoiro-burkinabè a été la signature d’un mémorandum d’entente entre les deux pays. L’objectif de ce mémorandum est de préciser les domaines d’activités sur lesquelles seront axés le partenariat. Au programme des activités de ce forum, sont prévues une séance plénière, des conférences thématiques, et une rencontre B 2 B . Ce forum rassemble en terre burkinabè, des hommes et femmes d’affaires des deux pays dont plus de cent opérateurs économiques de la Cote d’Ivoire ayant fait le déplacement. Il est l’aboutissement de leurs efforts collectifs et de la mise en œuvre de différentes synergies d’actions, en témoigne cette forte mobilisation, selon le président de la chambre de commerce burkinabè ,Mahamadi Sawadogo. « J’adresse les félicitations à mon homologue Fama Touré de la Cote d’Ivoire pour cette initiative que nous avons développée ensemble et qui contribue au renforcement des liens entre nos deux pays depuis l’avènement du traité d’amitié et de coopération ».la-pérennisation-d-une-alliance-stratégique

Le président de la Chambre de commerce ivoirien Fama Touré a renchéri que « ce forum est une plateforme pour stimuler des transactions commerciales entre nos deux pays, par le développement d’un partenariat et d’une synergie entre les Etats et aussi entre les entreprises . Aussi les actions en cours de réalisation peuvent contribuer à renforcer la compétitivité des entreprises au sein de la CEDEAO avec plus de 300 millions de consommateurs et également avec la zone de libre-échange économique continentale et africaine ». Les deux ministres du Commerce Harouna Kaboré et Souleymane Diarrassouba ne sont pas restés en marge de cette cérémonie. Ils ont l’un après l’autre salué la tenue de ce forum dédié aux hommes et femmes d’affaires des deux pays. « Ce forum est une tribune de plus pour approfondir les échanges de coopération entre les deux pays. La présence de cette forte délégation ivoirienne est le témoignage de l’intérêt que suscite l’économie burkinabé auprès des opérateurs économiques ivoiriens.

En effet les échanges commerciaux existent entre nos deux pays depuis fort longtemps et s’accroissent d’année en année. En 2018 nous avons échangé entre nous plus de 390 milliards de marchandises » a déclaré Harouna Kaboré.Son homologue Souleymane Diarrassouba a estimé que ledit forum constitue « un cadre d’échanges en vue de renforcer nos liens séculaires. C’est pourquoi au regard des thèmes du panel portant sur les alliances stratégiques entres les entreprises, nous avons des raisons d’espérer la naissance de grands champions avec pour ambition de conquérir l’espace de nos Etats ».

Flore KINI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.