Festival Koudougou Doc : Une vingtaine de films documentaires à l’affiche

0
La sixième édition des rencontres documentaires de Koudougou dénommées ‘’KOUDOUGOU Doc’’ se tiendra du 23 au 27 Avril 2019 sous le thème « RESISTANCE, résister pour créer- Créer pour résister ». L’information a été donnée par le commissariat général du festival qui était face à la presse le Samedi 13 Avril 2019 à Koudougou. Cette édition qui arrive avec plusieurs innovations est la clé qui permettra de projeter une vingtaine de films documentaires.

Le festival Koudougou Doc ou les rencontres documentaires de Koudougou porté par l’association KOUDOUGOU Doc est un évènement cinématographique qui se tient depuis six ans dans la cité du cavalier rouge. Ponctué de soirées de projections de films documentaires en plein air suivies de débats, ce festival réunit chaque année les professionnels du cinéma. Afin d’annoncer les couleurs de la sixième édition de Koudougou Doc, le comité d’organisation a laissé entendre qu’une vingtaine de films documentaires long-métrages, moyen-métrages et courts-métrages venus du Niger, de Madagascar, de l’Algérie, de la Belgique, de l’Allemagne, de la France et du Burkina Faso seront projetés tout le long du festival. Parmi ces films nous avons ‘’Congo Lucha’’ de Marlène Rabaud, ‘’Le loup d’or de Balolé’’ de Aïcha Boro Leterrier, ‘’Pas d’or pour Kalsaka’’ de Michel Zongo et ‘’Wemtenga, un cas d’école’’ de Serge Gael Dipama. Au total cinq (5) réalisateurs ont déjà confirmé leur participation, a annoncé le comité d’organisation.

L’ensemble des films au programme seront projetés sur les sites traditionnels que sont le quartier général du festival et la Cité Universitaire Fasotex; des sites auxquels seront ajoutés pour cette édition la place du marché de Kassou, la place du marché de Nayalgué et le secteur 7 devant la Tripano. Outre ces innovations, Michel Zongo a ajouté que pour la première fois, KOUDOUGOU Doc initiera en partenariat avec l’association Vie de Jeunes « Le Clash Doc » qui est un nouveau concept consistant à faire des débats sous forme de clash où deux débateurs s’affronteront après la projection d’un film documentaire en présence du réalisateur.

Toujours côté innovation, cette sixième édition prévoit l’initiation de 5 jeunes au métier du son et de la sonorisation grand public et cela grâce au matériel de sonorisation grand public reçu par Koudougou Doc grâce à son partenaire Goethe Institut. Ce matériel estimé à près de neuf million huit cent mille (9.800.000) francs CFA a été remis à l’issue d’un point de presse. « Pour nous toutes ces innovations apporteront un plus et rassembleront du monde. Nous voulons vraiment en faire une fête du cinéma à Koudougou » a relevé Michel Zongo .

Pour cette édition tout comme pour les précédentes, le comité d’organisation a prévu un budget de Vingt-quatre million (24 000 000) francs FCA. Un budget qui n’a jamais été atteint dans aucune édition, a regretté le directeur du festival, qui s’est quand même réjoui par ce que les bilans de ces éditions ont toujours été satisfaisants. Son souhait d’une part est que le festival s’enracine encore plus pour que les années à venir, plus de réalisateurs convergent vers Koudougou. D’autre part il souhaite que la jeunesse s’y intéresse car pour lui les films documentaires interrogent le réel et le réel fait réfléchir, toute chose qui aiderait cette jeunesse à construire sa vie, a terminé Michel Zongo.

Aziz KABORE (Correspondant)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.