Festival international des patrimoines immatériels : c’est parti pour la 3ème édition

0
LES-CONFERENCIERS-DU-JOUR

François Moïse Bamba a animé un point de presse, le vendredi 13 mars 2020 dans la ville de Gaoua. Il s’agissait pour lui, de lancer officiellement les activités de la 3ème édition du festival international des patrimoines immatériels dont il est le promoteur. L’évènement est placé sous le thème « les peuples du rameaux Lobi, sept cultures qui nous sont racontées à travers les âges, les hommes, les objectifs et rites ».

 

LES-HOMMES-DE-MEDIALe concept du festival selon le promoteur Bamba, c’est de choisir une ethnie du Burkina par an, et inviter des festivaliers d’ailleurs, à aller faire une immersion des découvertes des savoir et savoir-faire anciens de l’ethnie choisie pour la circonstance. C’est pourquoi « j’ai créé cet évènement en 2016 pour donner plus de visibilité, de la grande diversité que nous avons au Burkina dans nos cultures », a-t-il dit. Il compte donc détecter des détenteurs de savoir-faire de l’ethnie retenue, collecter tous les patrimoines et créer un groupe local de compétence d’immersion qu’il formera par la suite.

 

Pour cette 3ème édition, trois artistes Brésiliens prendront part. Il faut aussi noter que plusieurs autres artistes du Togo et de la Cote D’ivoire sont attendus à Bobo, à partir du 18 mars 2020 pour la clôture. Le conférencier du jour a justifié le choix du thème porté sur les rameau Lobis par le fait que les Lobis sont une ethnie qui a su garder sa culture. Au menu de ce festival, sont prévus des conférences, des danses, des visites touristiques, des échanges et des soirées de conte. Cette année, c’est l’association Kandi qui sera à l’organisation. La Guinée Conakry est désignée au niveau africain comme l’invitée d’honneur et le Brésil au niveau international. Le festival va se tenir du 13 au 18 mars 2020.

 

Victorien DIBLONI (Correspondant)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.